Programmes pour investisseur immigrant international.

Voyage, tourisme et immigration

Programmes pour investisseur immigrant international.

مشاركةبواسطة bibit » الخميس فبراير 04, 2016 2:34 pm

Un grand nombre de pays ont adopté des programmes propices à l’immigration des investisseurs étrangers comme le visa délivré aux États-Unis par le biais de son programme de visa EB-5 destiné aux investisseurs. Ces programmes ont pour objectif d'augmenter ’s les niveaux d'investissement étrangers directs d'un pays en proposant des avantages à ceux qui souhaitent y réaliser des investissements importants. Les exigences imposées par ces programmes d’immigrants investisseurs ainsi que le statut de résident qui est garantit aux investisseurs varient d’un pays à l’autre: certains incluent un statut de résident permanent à leurs programme de visa d'investissement, tandis que d’autres limitent leur offre à un statut de résident conditionnel.

Parmi les alternatives aux programmes de visa d'investissement EB-5 américains on trouve des programmes de visa d'investissement d'autres pays à travers le monde.

Visa pour investisseur australien

L'Australie offre l'opportunité d'immigrer aux investisseurs étrangers par le biais de leur catégorie de visa d'investissement. Contrairement au visa EB-5 qui permet d'obtenir un droit de résidence permanent, le visa australien d’investisseur autorise les immigrants étrangers à résider temporairement, pour une durée limitée à quatre ans. Après quatre ans, le titulaire du visa peut introduire une demande pour d'autres types de visa pouvant aboutir à une résidence permanente.

Pour obtenir un visa d’investisseur, les requérants doivent:

Investir 1,5 million AUD dans une société australienne au sein de laquelle ils détiennent une prise de participation.
Avoir moins de 45 ans.
Détenir des actifs d’une valeur nette d’au moins 2,25 millions AUD.
Maîtriser l’anglais au niveau académique;
Avoir été administrateur d’entreprise pendant au moins trois ans.
Avoir un bilan professionnel positif.


Résidence en Belgique par le bais de l’investissement

Les investisseurs peuvent trouver des avantages à résider en Belgique, un pays dont les infrastructures aéroportuaires, portuaires, routières, ferroviaires et les avantages fiscaux sont très développés.

Pour se qualifier pour un titre de séjour, les investisseurs doivent:

Prouver leurs liens personnels, commerciaux ou professionnels avec la Belgique. Créer une société, investir dans une structure belge existante ou travailler pour un employeur belge sont de bonnes façons d'établir des liens commerciaux.
Être un travailleur clé ou hautement qualifié, un entrepreneur ou un travailleur indépendant.
Avoir une société dont le ’ capital social est d’au moins 18.600 euros, sans nécessairement être actionnaire de la société.
Avoir un salaire annuel d’au moins 37.712 euros pour un employé hautement qualifié ou d’au moins 62.934 euros pour un poste de direction. Il n'y a pas de salaire minimum requis pour les travailleurs indépendants.
Le permis de séjour est normalement délivré dans les deux ou trois mois qui suivent la délivrance du permis de travail. Ce dernier est sujet à un renouvellement annuel durant au moins les trois premières années, après quoi un titre de séjour permanent pourrait être délivré.

L'épouse et les enfants du requérant peuvent le rejoindre en Belgique en qualité de résidants par le biais du regroupement familial après que le permis de séjour ait été délivré.



Programme bulgare pour investisseur immigrant>

Les investisseurs ont deux options s'ils veulent s'inscrire au programme bulgare pour investisseur immigrant: un investissement complet ou un investissement financé.

Pour introduire une demande d'investissement complet, les investisseurs doivent:

Posséder un avoir net supérieur à 100.0000 BGN (511.292 euros).
Investir 1.000.000 BGN dans un portefeuille d'obligations gouvernementales entièrement garanti pour une période de cinq ans. Au terme de ces cinq années, l’investisseur récupère l’intégralité de son investissement, sans les intérêts.
Pour introduire une demande d'investissement financé, les investisseurs doivent:

Posséder un avoir net supérieur à 2.000.0000 BGN (1.022.000 euros)
Déposer 180.000 euros pour couvrir les frais associés à un prêt accordé par une institution bancaire à charte bulgare pour le reste du placement qui doit être de 511.292 d’euros au total. L’investisseur ne récupère pas cette caution.
Pour les deux types de placements, la période de prêt est de cinq ans. Les demandeurs doivent avoir un casier judiciaire vierge dans leur pays de résidence et dans leur pays d’origine.



Programme canadien d’immigrant investisseur

Les investisseurs étrangers peuvent obtenir un titre de séjour au Canada par le biais du programme fédéral d’immigrant investisseur. Contrairement aux ’ programmes de visa d'immigrant investisseur de nombreux autres pays, ces derniers reçoivent un statut de résident permanent une fois qu'ils ont accompli le Programme fédéral d'immigration des investisseurs.

Pour participer au programme, les investisseurs doivent:

Posséder un avoir net supérieur à 1,6 million CAD.
Avoir été cadre pendant au moins deux ans.
Investir au moins 800.000 CAD sur cinq ans. Ce placement doit être administré par l'organisme Citoyenneté et Immigration Canada (CIC) et utilisé pour favoriser la croissance économique d’une province canadienne. L’intégralité du capital est rendu à l’investisseur sans les intérêts après environ cinq ans et trois mois après le versement.
Le nombre de demandeurs au programme fédéral d’immigration des investisseurs a été fixé à 700. Par conséquent, les délais de traîtement sont d’environ 12 ans pour les nouvelles demandes.



Citoyenneté dominicaine par le programme d'investissement

Les investisseurs qui souhaitent investir en Dominique pour obtenir la citoyenneté économique ont deux options; ils peuvent présenter une demande individuelle ou familiale. La demande doit être appuyée par un placement en liquide non remboursable de 100.000 USD pour une demande individuelle. S'il s'agit d'une demande familiale, le requérant doit verser 175.000, 200.000, ou 350.000 USD, selon le nombre d’enfants.

Pour bénéficier du Programme de Citoyenneté Dominicaine par l'Investissement, le demandeur doit:

Avoir au moins 21 ans.
Être d’une moralité irréprochable.
Disposer d’un financement licite et ne pas avoir de casier judiciaire.
Maîtriser l’anglais de base.
Adresser une lettre de motivation au Ministre de la Citoyenneté.
Être parrainé par un promoteur de vente ou un agent approuvé par le gouvernement.
Le traitement de la demande de citoyenneté économique peut prendre entre 6 et 14 mois et tous les demandeurs seront personnellement évalués.



Programme de permis de séjour français

Un investisseur peut séjourner en France pendant 10 ans grâce au programme de permis de séjour français. Il n'y a aucune obligation de résidence antérieure ou de résider en France, ni obligation professionnelle ou d'aptitudes linguistiques. Toutefois, les investisseurs doivent être vierges de toute condamnation criminelle et doivent être légalement autorisés à séjourner sur le territoire français.

Les investisseurs doivent effectuer un investissement à long-terme et non spéculatif d’au moins 10 millions d’euros dans un actif industriel ou commercial en France, à titre personnel ou par le biais d’une société dont l’investisseur détient au moins 30 % du capital.



Programme ’s de visas d’investisseur en Allemagne

Pour participer au programme de visa d’investisseur en Allemagne ’s et recevoir un permis de séjour, les requérants doivent avoir les moyens financiers et la capacité d’investir un million d’euros dans un projet allemand qui créera 10 nouveaux emplois en Allemagne. Les mêmes exigences d'investissement s’appliquent aux entrepreneurs indépendants en accord avec le business plan de leur entreprise.

Les requérants doivent:

Détenir un passeport et un certificat de naissance et de mariage valides, ainsi que tous les documents prouvant leur intention de vivre en Allemagne.
Détenir une assurance médicale et de soins de santé devant les couvrir pour un montant d'au moins 30 000 euros.
Fournir les documents attestant de sa capacité à subvenir à ses besoins et à ceux de sa famille pendant toute la durée de leur séjour en Allemagne.
Après avoir obtenu un permis de séjour pendant au moins cinq ans et acquis une connaissance suffisante de la langue allemande et des systèmes sociaux et légaux allemand, les requérants peuvent introduire une demande de résident permanent.

Les citoyens des États-Unis, d’Australie, de la Nouvelle-Zélande, du Canada, de la Suisse, d’Israël et du Japon ont le droit d'introduire une demande de visa de résident permanent tout en ayant le statut de ‘visiteur’ en Allemagne. Les citoyens de la plupart des autres pays doivent demander et obtenir un permis de séjour avant de se rendre en Allemagne.



Visa d’investisseur au Japon

Pour être admissibles, les investisseurs doivent:

Investir au moins 5 millions de yens au Japon ou avoir établi une société au Japon comptant plus de deux employés à temps plein japonais ou résidant légalement au Japon. L'investissement ne doit pas nécessairement être consacré à la création d’une entreprise. S'il n'est pas dépensé à cet effet, il peut servir à l'achat de produits, d’un bien immobilier ou aux versements de ’s salaires, etc. des employés.
Avoir été cadre pendant plus de trois ans.
Le visa est délivré pour un ou trois ans.



Programme d’investissement aux Pays-Bas

Les investisseurs peuvent obtenir un titre de séjour aux Pays-Bas en investissant au moins un capital de 27.000 euros.

Pour être admis au programme d’investissement aux Pays-Bas, les requérants doivent:

Avoir moins de 60 ans.
S’il s'agit d'un homme ou d'une femme d'affaire, il ou elle doit détenir plus de 20 % de sa société ainsi que le statut d'entrepreneur indépépendant.
Si les revenus mensuels de l’entrepreneur sont d’au moins 1.400 euros, il peut inclure dans sa requête son conjoint, légal ou non, ainsi que ses enfants mineurs.


Visas d’investisseur et d’investisseur Plus en Nouvelle-Zélande

Les investisseurs immigrants peuvent obtenir un titre de séjour permanent en Nouvelle-Zélande par le biais des catégories de visas Investisseur et Investisseur Plus. Pour que leur demande de visa soit recevable, les investisseurs doivent:

Avoir 65 ans ou moins
Prouver qu'ils ont au moins trois ans d’expérience dans le domaine des affaires
Répondre aux critères de connaissance de l’anglais
Faire un placement d’au moins 1,5 million de NZD au gouvernement néo-zélandais sur une période de 5 ans
Prouver son intention et sa capacité à s’établir en Nouvelle-Zélande
Les investisseurs étrangers peuvent aussi solliciter le visa Investisseur Plus délivré en Nouvelle-Zélande. Les demandeurs de visa Investisseur Plus doivent engager un investissement de 10 millions NZD sur une période de trois ans. Ce visa n’est assorti d’aucune exigence d'âge, de compétences linguistiques, ou d'expérience.



Visa d'Or de permis de résidence au Portugal

Les investisseurs immigrant au Portugal peuvent se voir délivrer un visa d'or les autorisant à séjourner au Portugal pendant cinq ans. Les requérants doivent détenir un montant total d’au moins 500.000 euros en placements immobiliers au Portugal, transférer au moins 1 million d’euros ou consacrer leur investissement à la création d'au moins 10 emplois.

Le visa d'Or est accordé par extension aux membres de la famille, à savoir les enfants, époux et personnes à charge. Le permis de séjour est accordé pour une période initiale d’un an renouvelable tous les deux ans. Après cinq ans, le demandeur peut solliciter un droit de séjour permanent.



Programme de visa de résidence D-8 de la Corée du Sud

Les investisseurs peuvent solliciter un visa d’investisseur commercial, connu sous le nom de visa de résidence D-8, pour s’établir en Corée du Sud. Pour faire leur demande, les investisseurs doivent créer une entreprise en Corée du Sud en vue d'établir un partenariat avec une société coréenne et y injecter au moins un million de wons (94 100 USD).

La Corée du Sud propose également le visa F-5 de résidence permanente. Ce visa est ouvert aux investisseurs étrangers, aux professionnels de haut niveau ainsi qu’aux cadres de multinationales. Pour obtenir le statut de résident permanent, les demandeurs doivent investir le montant minimum des fonds définis par le ministère coréen de la Justice et embaucher au moins cinq employés coréens.

Les requérants détenteurs d’un visa commercial D-8 ayant investi le montant requis dans une entreprise peuvent également demander un visa F-5 après avoir séjourné en Corée du Sud pendant au moins cinq ans et créé au moins trois opportunités d'emploi.



Visa espagnol de résident investisseur

Les investisseurs peuvent obtenir un titre de séjour permanent en Espagne par le biais d'un visa espagnol de résident investisseur. Pour obtenir ce visa, le requérant doit:

Investir au moins 500.000 euros dans un bien immobilier résidentiel en Espagne.
Avoir au moins 18 ans.
Ne pas avoir de casier judiciaire en Espagne ni dans aucun pays où il a séjourné.
Pouvoir subvenir à ses besoins ainsi que ceux de sa famille pendant le séjour en Espagne.
Le premier permis de résidence pour investisseur est valide pendant deux ans, après quoi le requérant peut introduire une demande de renouvellement pour deux autres années. Après cinq ans, l’investisseur peut introduire une demande de résidence permanente en Espagne.



Programme suisse de résidence

Les investisseurs souhaitant s’établir en Suisse peuvent s'inscrire au programme suisse de résidence. Ils doivent disposer d’au moins 250.000 USD avant d'introduire leur demande. Des permis de résider en Suisse sont attribués aux investisseurs sur base d'une “ quotisation annuelle forfaitaire” d’au moins 150 000 CHF (environ 170 000 USD) et pouvant atteindre un million de CHF selon le canton où ils décident de résider. Le paiement des frais forfaitaires fiscaux au canton suisse donne lieu à une exemption de déclarer les revenus et actifs internationaux autorités en suisses. C'est ce qui constitue le principal avantage d'immigrer en Suisse par rapport aux autres pays où la fiscalité est élevée.

Pour pouvoir s'inscrire au programme, le demandeur doit:

Avoir plus de 18 ans.
Ne pas travailler ni avoir une occupation en Suisse.
Ne pas être citoyen suisse et résider en Suisse pour la première fois.
Avoir loué ou acheté une résidence en Suisse.
Fournir une liste exhaustive de documents personnels, y compris un casier judiciaire vierge et une attestation de bonne moralité.
Après le paiement, il faut attendre entre trois et quatre mois pour obtenir le permis de séjour.



Visa d’investisseur au Royaume-Uni, Niveau 1

Les investisseurs immigrants peuvent obtenir le statut de résident au Royaume-Uni par l'obtention d'un visa d'investisseur de catégorie 1. Les titulaires de visa de catégorie 1 maintiennent ce statut durant à peu près trois ans (selon l'endroit où la demande a été déposée) et doivent introduire une demande de prolongation de leur séjour s'ils souhaitent continuer à vivre au Royaume-Uni.
Les candidats doivent posséder un patrimoine personnel s'élevant à plus de 2 millions de livres et un million de livres de fonds propres au Royaume-Uni. Un montant minimum de 750.000 livres doit être investi au Royaume-Uni sous la forme d'emprunts d'Etat, capital social ou d'investissement dans des entreprises britanniques en activité. Pour être autorisés à s'établir au Royaume-Uni, les titulaires de visa doivent maintenir leur résidence pendant deux, trois ou cinq ans, selon le montant de leur investissement.
bibit
 
مشاركات: 7
اشترك في: الجمعة أكتوبر 17, 2014 1:05 pm

العودة إلى Voyage, tourisme et immigration

الموجودون الآن

المستخدمون المتصفحون لهذا المنتدى: لا يوجد أعضاء مسجلين متصلين و 1 زائر

cron