DERNIER NUMERO DE LA REVUE EL-DJEICH

La stabilité de l'Algérie reste au-dessus de tout



La «sécurité au présent et au futur» ainsi que la «prospérité dans la stabilité et la quiétude» de l'Algérie reste au-dessus de tout, a indiqué la revue de l'Armée nationale populaire (ANP), El-Djeich dans l'édito du dernier numéro. L'éditorial intitulé Nos valeurs nationales : une lanterne qui nous éclaire soutient que «l’Armée nationale populaire (ANP) est pleinement consciente qu’à la lumière de la conjoncture internationale et régionale actuelle, la sécurité de l’Algérie, au présent et au futur, ainsi que sa prospérité dans la stabilité et la quiétude, restent au-dessus de tout».  Il a été souligné, à cet effet, que durant l'année 2016, l’ANP «a poursuivi l’accomplissement de ses missions constitutionnelles en déployant des efforts soutenus dans tous les domaines afin de défendre le pays, assurer sa sécurité, celle du citoyen et préserver sa stabilité ainsi que son indépendance et sa souveraineté, dans une conjoncture régionale caractérisée par l’instabilité, du fait des mutations et évènements aux retombées incertaines». A  ce propos, l’ANP «a fait face en s’armant des facteurs de force acquis ces dernières années, sous le commandement et avec le soutien du président de la République, chef suprême des forces armées, ministre de la Défense nationale, M. Abdelaziz Bouteflika, ainsi que les orientations et instructions du vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’ANP, le général de corps d’armée, Ahmed Gaïd Salah.  Il a été ainsi relevé que «les résultats positifs que l’ANP a pris l’habitude d’enregistrer dans nombre de domaines, d’année en année, sont le fruit d’un travail acharné et permanent, que ce soit sur le plan de la formation des éléments, de la préparation au combat ou sur le plan des équipements et des infrastructures de base». Le haut commandement de l’ANP «a veillé à ce que tous les facteurs de succès du processus de développement de nos forces armées soient réunis, en mettant à leur disposition tous les moyens nécessaires à leur modernisation et leur professionnalisation. Ce qui a eu pour effet de promouvoir le rendement opérationnel et au combat du corps de bataille», explique El Djeich.


إقرأ بقية المقال على Réflexion.



مواقع أخرى