Vous utilisez un bloqueur de publicité.
S'il vous plaît, désactiver le bloqueur de publicité pour continuer à utiliser notre site.

Un excédent important sera attribué aux souscripteurs à l'AADL 2




La fin de la délivrance des décisions de préaffectation pour les souscripteurs au programme AADL 2001 et 2002 aura lieu avant la fin du 1er semestre de l'année, et les premières livraisons de logements pour les bénéficiaires devraient commencer vers la fin de l'année 2016, a annoncé hier le ministre de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la Ville, M. Abdelmadjid Tebboune.


Lors de son passage à l'émission « Invité de la rédaction » de la radio Chaîne 3, le ministre a assuré que l'opération devrait se poursuivre au rythme de l'achèvement des constructions. Concernant les souscripteurs de l'AADL 2013, il a affirmé que ces derniers recevront les décisions de préaffectation dans peu de temps. Quant à l'attribution des logements, il a souligné qu'il faudra d'abord en finir avec les souscripteurs de 2001 et 2002. M. Tebboune a néanmoins assuré qu'il y aura un excédent qui profitera aux souscripteurs 2013, notamment dans certaines wilayas non concernées par les programmes 2001-2002. Il a cité, à titre d'exemple, la ville d'Annaba, où les bénéficiaires inscrits dans cette wilaya pourront accéder à leur logement, dès la remise de leurs décisions de préaffectation. Par ailleurs, le reste il a affirmé que « il y a 161 000 souscripteurs à Alger et 183 000 dans les autres wilayas du pays qui recevront leur préaffectation avant la fin du semestre ».


Relevant un déficit de 550 000 logements sur l'ensemble du territoire, « dont une partie a été résorbée par l'attribution de terrains de construction dans certaines régions », le ministre fait état de 230 000 habitations en cours de construction et du lancement d'un programme de 450 000 appartements, ce qui permettra, selon lui, de « couvrir toute la demande ». Pour les citoyens concernés par le programme de logement promotionnel public (LPP), le ministre a indiqué que l'opération de préaffectations commencera en ce mois de févier ou, au plus tard, vers le début du mois de mars. Il a annoncé que, dans certaines villes, comme Koléa, Sidi Abdellah, Bou Ismaïl, les logements sont presque prêts. « Il y a 1 500 logements préaffectable pour le moment », a-t-il indiqué. Le ministre a démenti qu'il y aura versement d'une troisième tranche pour le LPP, invitant les citoyens à lire les textes de lois concernant les programmes de logements. « Nous travaillons avec des textes de lois et nous invitons les concitoyens à lire les textes publiés dans le JO », a-t-il tranché. A propos de l'éradication de l'habitat précaire dans la capitale, Tebboune a assuré que celle du dernier îlot de bidonvilles devrait intervenir vers la fin février ou le début mars. Pour le ministre, l'Algérie est en voie de résoudre le problème du logement. « Les choses ne sont plus ce qu'elles étaient en 1999, où le déficit dépassait les 3 millions », a-t-il argué, avançant que ce déficit tourne actuellement autour de 550 000 logements, dont une partie a été réglée par l'attribution des lots de terrain dans l'extrême sud le Sud, et les Hauts Plateaux. Interrogé sur le déficit de l'Algérie en ciment, il a répondu que les besoins du pays s'élève à 3,5 millions de tonnes et la production locale devrait atteindre 19,5 millions de tonnes avec l'entrée en production de trois nouvelles cimenteries. Le déficit sera compensé par les importations.



Lire la suite sur Le jeune indépendant.

Petites annonces Babalweb Annonces

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites