Vous utilisez un bloqueur de publicité.
S'il vous plaît, désactiver le bloqueur de publicité pour continuer à utiliser notre site.

NCA-Rouiba maintient sa position de leader



La Nouvelle conserverie algérienne (NCA-Rouiba), première entreprise familiale cotée à la Bourse d’Alger, a réalisé des performances appréciables durant l’exercice 2015, malgré une conjoncture économique défavorable, a déclaré jeudi dernier à Alger, Sahbi Othmani, directeur général de NCA-Rouiba. «L’année 2015 a été marquée par un environnement anxiogène sur le plan économique lié à la dévaluation du dinar, la perte du pouvoir d’achat et l’inflation. Le consommateur était dans une position incertaine, ce qui a complexifié davantage le niveau de concurrence du marché déjà saturé par de nombreux acteurs. Malgré cela, NCA-Rouiba a réussi le pari de surperformer le marché. Nous avions gagné des parts de marché et nous avons fait mieux que la moyenne de tous les concurrents», s’est félicité Sahbi Othmani, lors de la présentation du bilan financier de l’année 2015, à l’occasion de l’assemblée générale ordinaire qui s’est tenue à l’hôtel El Djazaïr. Le groupe industriel familial qui a réalisé un chiffre d’affaires de 7,85 milliards de dinars en 2015, en hausse de 6% par rapport à l’année 2014, a  produit 113 millions de litres, soit une croissance de 8%. «Nous avons réalisé un résultat honorable de 180 millions de dinars malgré les attentes qui étaient plus pessimistes. Nous n’avons pas accepté de brader nos prix en 2015», a expliqué le directeur général de la société, qui vient de décrocher le trophée de la meilleure entreprise algérienne  exportatrice hors hydrocarbures pour l’exercice 2015. L’un des facteurs-clés de cette «réussite» pour l’entreprise réside dans une croissance de plus de 60% du segment PET en nombre de col, soit 32 millions d’unités produites, grâce aux nouvelles capacités installées en 2015. «C’est complètement spectaculaire. C’est une réussite historique pour nous», a commenté le Directeur général de NCA-Rouiba, en annonçant le lancement prochain de la canette. Sur le segment carton, NCA-Rouiba a préservé sa position de leader aussi bien sur les gammes premium, en détenant 90% de parts de marché que sur les boissons. Le bilan total de l’entreprise a connu aussi un accroissement de plus de 1,130 milliard de dinars par rapport à 2014, s’expliquant par les investissements industriels, notamment l’acquisition d’une seconde ligne aseptique PET. En raison de la saturation du marché, NCA-Rouiba compte étendre son programme d’investissement durant les prochaines années.  Les exportations de l’entreprise ont fait un bond qualitatif avec une croissance de 173% en 2015, essentiellement sur la Libye et la Tunisie. Grâce à ses capacités de production, l’entreprise ambitionne d’asseoir une véritable stratégie d’internationalisation à l’avenir. Outre le Maghreb, l’entreprise ambitionne de conquérir de nouveaux marchés en Afrique, Europe et au Canada, selon l’orateur. NCA-Rouiba, qui a célébré sobrement récemment son 50e anniversaire, a décidé de distribuer exceptionnellement 66% des dividendes de l’entreprise à raison de 15 DA l’action. Pour l’année 2016, le fabricant de nectars et de jus de fruits envisage d’égaler les mêmes performances de 2015, voire plus. «Nous allons aussi gagner des parts de marché. L’export aussi est un levier stratégique pour nous», a relevé son Directeur général. D’ici 2030, NCA-Rouiba, qui revendique 500 000 fans sur les réseaux sociaux, caresse le rêve d’être dans le top 10 des champions afro-méditerranéens de l’agroalimentaire. Un objectif qui passe, d’après Sahbi Othmani, par le renforcement des segments stratégiques, l’intensification des opérations d’export et l’amélioration du réseau de distribution.  


Lire la suite sur El Watan.

Commentaires

Publier des annonces gratuites

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites