Vous utilisez un bloqueur de publicité.
S'il vous plaît, désactiver le bloqueur de publicité pour continuer à utiliser notre site.

Les rendez-vous ratés des chantiers AADL



Les souscripteurs au programme AADL 2001-2002 devraient être convoqués au mois de septembre à venir afin de procéder au versement des troisième et quatrième tranches, annonce El Khabar, citant une source du ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville. Ainsi, un «nouvel agenda», un de plus, a été fixé par les services concernés et concerne les acquéreurs s’étant déjà acquitté du versement de la première et de la deuxième tranches, parfois même de la troisième. Cet agenda prévoit, poursuit l’article d’El Khabar, que cette opération se déroule en deux étapes, «la première au début du mois de septembre, et la seconde en décembre». Cette annonce n’a pas encore été faite officiellement, le ministère de l’Habitat étant resté injoignable hier, les souscripteurs à cette formule n’en savent, pour l’heure, pas plus. «Nous avons rendez-vous dans quelques jours avec le directeur général de l’AADL», affirme Kamel Slimani, représentant du collectif des souscripteurs AADL 2001-2002. «De ce fait, nous pourront confirmer ou infirmer cette information dont nous avons eu vent par le biais de la presse», explique-t-il. Et si les concernés se réjouissent qu’une étape de plus soit franchie dans leur long combat pour l’accès au logement, ils craignent toutefois des modalités désavantageuses à leur égard. «S’il est décidé que les versements soient espacés de quelques mois, cela ne posera pas problème, même si les augmentations tarifaires font que réunir cette somme n’est pas chose aisée. Toutefois, selon les rumeurs, on nous demandera de payer en quasiment une fois le montant des deux tranches. Ce qui sera très difficilement réalisable, voire impossible», se plaint-il. «D’ailleurs, selon les réponses que l’on aura auprès de l’AADL, nous escomptons contester ces dispositions», prévoit-il. Depuis le lancement de ces programmes, les autorités sont coutumières des dates butoirs repoussées indéfiniment et des promesses d’avancement qui n’aboutissent pas. «Cela fait 15 ans qu’on attend nos logements. Et depuis la relance des projets, nous allons d’annonce en annonce, de publicité mensongère en contre-vérité», déplore M. Slimani. Et de citer les cérémonies et autres déclarations rapportées régulièrement par les médias, mais qui ne sont qu’apparences. «Il a été plusieurs fois dit que les clés des logements ont été remises aux souscripteurs, ou encore que tant d’appartements ont été livrés», rappelle-t-il. «Pourtant, les logements dont les propriétaires ont reçu les clés ne sont pas habitables puisqu’il n’y a ni eau, ni électricité, ni gaz, que les cités sont encore en chantier, que les gardiens ferment carrément l’accès aux immeubles à partir de 16h et qu’il n’y a absolument aucun équipement», énumère M. Slimani. Et si les dernières sorties médiatiques des autorités concernées promettent que tous les souscripteurs à ce programme seront logés à la fin de cette année, il semble qu’ils devront encore attendre plusieurs mois. De même, les souscripteurs au programme AADL 2 attendent depuis des mois que les déclarations de la tutelle se concrétisent,et qu’ils soient convoqués afin de procéder au versement de la deuxième tranche. Le ministre avait annoncé, au mois de juillet dernier, que cette opération aurait lieu durant le mois d’août, ce qui n’a pas été fait. Ce qui «devrait» avoir lieu en septembre, selon l’article d’El Khabar, qui cite une source du ministère.


Lire la suite sur El Watan.

Petites annonces Babalweb Annonces

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites