Montage automobile

des importations et un manque à gagner pour le Trésor public



...

Le manque à gagner pour le Trésor public dû à l’importation des collections destinées à l’activité de montage de véhicules (SKD), exonérée de droits de douanes en vertu des dispositions de la Loi de finances 2010, « a atteint 13 milliards de dinars en 2016 et 6,82 milliards de dinars en 2015 », selon un rapport du ministère de l’Industrie dont TSA a obtenu une copie. « Ce chiffre est de 8,24 milliards de DA pour les cinq premiers mois de l’année en cours », ajoute le document.

« Les importations de collections SKD destinées à la filière de l’industrie mécanique (tracteurs, bus, véhicules de tourisme et véhicules de transport de marchandises) ont atteint plus de 473 millions de dollars en 2016 contre plus de 81 millions de dollars en 2015 », soit une hausse de 483,95%, selon la même source.

Durant les cinq premiers mois de 2017, ces importations ont presque doublé. « Elles se sont élevées à plus de 815 millions de dollars », selon le document.

Pour les véhicules de tourisme, « les importations des kits d’assemblage ont dépassé 277 millions de dollars en 2016 contre plus de 27 millions de dollars en 2015 », précise le rapport.

Par ailleurs, le ministère « a constaté que les prix sortie usine étaient relativement élevés malgré les avantages fiscaux accordés, c’est pourquoi l’octroi et le renouvellement des autorisations seront subordonnés à la question des prix des véhicules ».

| LIRE AUSSI :  

 

Montage automobile : des importations et un manque à gagner pour le Trésor public


Lire la suite sur Tout sur l'Algérie.

Find cheap hotels
Publier des annonces gratuites

Petites annonces Babalweb Annonces

Publier une annonce gratuite

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie
Babalweb Annonces Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites