Vous utilisez un bloqueur de publicité.
S'il vous plaît, désactiver le bloqueur de publicité pour continuer à utiliser notre site.

Un député du RCD promet de pourrir la vie d’Ouyahia à l’APN



Ahmed Ouyahia a violemment attaqué, ce jeudi 21 septembre, une partie de l’opposition en la qualifiant de « radicale ». Un député du RCD, s’est senti visé par les propos du Premier ministre dans ses réponses aux élus de l’APN sur son plan d’action, réplique.

« Ouyahia s’est longuement égosillé à me répondre en partie en reprenant des passages de mon intervention au sujet de la gestion mafieuse des affaires du pays, mais aussi au sujet de Tamazight et des dérives au sommet de l’État livrant des démembrements de ce dernier à des comportements voyous », indique Atmane Mazouz.

Le député poursuit en promettant de pourrir la vie d’Ahmed Ouyahia à l’APN. « Je m’attendais à cela car ses douleurs sont si fortes et les pressions de ses mentors si vives pour qu’Ouyahia libère autant de haine, de rage et d’affolement. J’assume pleinement mes déclarations et je vous donne rendez-vous avant la fin de l’année lors de la présentation du projet de Loi de finances 2018 », annonce-t-il.

M.Mazouz ajoute à l’adresse d’Ouyahia : « En tant que député du RCD, vous me trouverez à chaque fois que vous descendrez à l’Assemblée pour vous rappeler toutes vos turpitudes, vous, qui par opportunisme et sans état d’âme, menez pendant des années des politiques sans vision ni stratégie crédibles ».

Le député de Bejaia affirme savoir que le Premier ministre devait « rassurer le clan dominant » de son « entière soumission pour avoir osé une telle charge contre l’opposition ».

« Vous ne devez pas ignorer que vous vous adressez à des militants qui ont l’habitude d’affronter votre pouvoir pourri et que les délires qui nous viennent d’un homme qui a ruiné le pays par l’institutionnalisation de la fraude et la précipitation de la Nation vers des dérives pendant quatre mandats à la tête de gouvernements ne feront que renforcer notre conviction à lutter pour la rupture », lâche le député.

Atmane Mazouz accuse Ouyahia de « mercenariat assumé » contrairement auquel « il y a des hommes et des femmes, des vrais, des dignes et des braves qui continueront à résister pour éviter que l’Algérie sombre dans une aventure dont on paie chaque jour les errements ». « Comprenez une chose, à travers vous, je m’adressais à ceux qui ont l’habitude de vous instrumentaliser en éternel obéissant », conclut-il.


Lire la suite sur Tout sur l'Algérie.

Petites annonces Babalweb Annonces

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites