Vous utilisez un bloqueur de publicité.
S'il vous plaît, désactiver le bloqueur de publicité pour continuer à utiliser notre site.

Boudebouz au Buteur

« Je suis dégoûté ! »



Forfait pour le Cameroun

Quelques jours après avoir réussi l’exploit avec son équipe au Bernabeu, en allant battre le Real Madrid dans son antre, l’Algérien Ryad Boudebouz est à présent très affecté par cette blessure au genou qui s’est encore réveillée. Opéré le mois d’août dernier, Ryad, qui avait contracté une blessure en pleine période de préparation, avait pris part aux 30 dernières minutes de la rencontre de mercredi face au Real. Ayant ressenti des douleurs en fin de rencontre, Boudebouz n’a pu s’entraîner avec le groupe, hier et avant-hier. Il sera du coup absent pour les deux prochaines rencontres de son équipe. «Je me suis encore fait mal, je suis à l’arrêt. J’ai très mal au genou, franchement, je suis dégoûté, je ne peux parler, je vais me soigner et on verra ce qui va se passer, désolé !», nous a déclaré Boudebouz très déçu. 
« Je suis à l’arrêt, je ne peux même pas toucher au ballon » 
Ainsi, on peut dire que sa participation pour le prochain stage des Verts qui précédera la rencontre du Cameroun est plus que compromise si elle n’est pas vraiment impossible. Ryad estime qu’il en aura pour quelques semaines de soins avant de reprendre la compétition. A une semaine du début du rassemblement des Verts, l’ancien Sochalien sera quasi forfait. «J’ai encore mal, on a décidé avec le staff médical du club d’arrêter le travail avec le groupe, Je ne peux même pas toucher au ballon, je dois bien me soigner pour espérer reprendre», a-t-il dit.   
« Jouer au Bernabeu est énorme, mais je n’ai pas savouré, mon genou me faisait mal » 
Voulant avoir son sentiment d’avoir été le premier Algérien avec son camarade Aïssa Mandi, à s’imposer face au Real Madrid chez lui, l’international algérien du Real Betis Séville se disait fier, mais toujours sous le coup de la déception engendrée par sa blessure au genou, ne pouvant même pas savourer son entrée en jeu tant il s’est donné à fond avec une douleur qu’il avait supporté pendant plus d’une demi-heure, soit le temps de sa présence sur le terrain de Santiago Bernabeu. «Jouer au Bernabeu est énorme, et être le premier Algérien à m’imposer là-bas avec mon ami Aïssa est un honneur, mais je n’ai pas trop savouré tant je ressentais des douleurs», s’est contenté de nous dire au terme d’une très brève communication. 
 

 


Lire la suite sur Le Buteur.

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites