Vous utilisez un bloqueur de publicité.
S'il vous plaît, désactiver le bloqueur de publicité pour continuer à utiliser notre site.

CRB

Les joueurs refusent de s’entrainer



Todorov : “J’ai exigé du président la régularisation des joueurs”

Le feuilleton de crise se poursuit au Chabab de Belouizdad avec un nouvel épisode hier matin. En effet, les joueurs belouizdadis ont refusé, lors de la séance de reprise, de s’entrainer et cette fois ils semblent même prêts à prolonger leur mouvement de grève jusqu’à recevoir leurs arriérés de salaires. Alors que Hadj Mohamed Bouhafs, le président du club, avait déclaré dans sa dernière sortie médiatique qu’il allait régulariser la situation dès le début de semaine, c’est plutôt le contraire auquel on assiste. Encore une fois, l’homme fort des gars de Laâquiba ne tient pas ses promesses. D’où la réaction forte des camarades de Sidali Lakroum qui s’attendaient à un geste de leur président. Or, ce dernier, en plus de ne pas tenir sa promesse, ne s’est pas présenté à l’entraînement pour rassurer ses joueurs. Il a même refusé de donner suite aux sollicitations de Salhi et compagnie qui ont essayé de le joindre par téléphone. 
Todorov inquiet
Déjà privé des services de deux joueurs, Naâmani et Lakroum, le premier responsable à la barre technique du CRB, doit encore gérer un autre problème, bien plus épineux, celui de la concentration et de la stabilité mentale de ses joueurs qui ont refusé de s’entrainer, hier matin, alors que l’équipe s’apprête à jouer la rencontre la plus importante de ce début de saison. Une situation qu’aurait bien préféré éviter Ivica Todorov qui, selon une source bien informée, est très inquiet quant aux répercutions de ces problèmes sur la suite du parcours de ces joueurs. En effet, même si les résultats sont au rendez-vous ces dernières semaines, le coach belouizdadi aurait confié à l’un de ses collaborateurs ses appréhensions quant à l’effet négatif, sur le moral et le rendement de ses joueurs, que pourraient avoir tous ces problèmes de salaires.
Hadj Mohamed doit assumer ses responsabilités
Depuis le début de la saison, le même refrain est chanté par tous les Belouizdadis, que ce soit les joueurs, les membres du staff, les dirigeants et même les supporters. Tout le monde parle plus des de salaires non payés que d’autre chose. Alors oui, beaucoup de personnes, essentiellement des pro-Hadj Mohamed, avancent la thèse que, presque toutes les équipes souffrent du même problème. Certes, les problèmes financiers touchent une grande partie des clubs algériens mais on comprend mal comment un club, qui vient de remporter la coupe d’Algérie avec toutes les retombées positives que cela puisse avoir sur le plan financier, n’arrive pas à verser deux mois de salaires pour ses joueurs. Dès lors, on comprend vite que le problème n’est pas d’ordre financier mais plutôt administratif ou dirons-nous de gestion. Car oui, les caisses du CRB sont remplies, oui, le club est en mesure d’assurer les salaires des joueurs en ce début de saison, oui et oui.... et pourtant, on assiste à l’inverse. Ainsi, pour calmer la colère et le mécontentement des joueurs, Hadj Mohamed Bouhafs doit assumer ses responsabilités de président, celles qu’il a fuies depuis août dernier et son départ de Tunisie.

-------------------------------

Todorov : “J’ai exigé du président la régularisation des joueurs”
Joint par nos soins, le premier homme à la tête de la barre technique du Chabab de Belouizdad s’est exprimé sur la période critique que traverse son équipe en termes de stabilité morale avec cette nouvelle grève des joueurs qui tombent au plus mauvais moment, avant la réception de l’ESS. “Après ce qui s’est passé lors de la séance de reprise, j’ai pris attache avec le président et je lui ai demandé de régulariser les joueurs avant que la stabilité morale des joueurs soit totalement affectée” nous a-t-il confié. 
“Le président m’a assuré avoir injecté deux mois de salaire”
Interrogé quant à la solution qui a été trouvée pour mettre fin à cet énième grève, Ivica Todorov nous a annoncé : “Le président m’a assuré avoir versé deux mois de salaires. Or, pour que l’argent arrive dans les comptes des joueurs, il faut trois à quatre jours. Donc, le problème devrait être réglé dans les tout prochains jours. Hadj Mohamed m’a aussi annoncé qu’il allait leur remettre la prime du dernier match nul ramené de Biskra. C’est une bonne nouvelle pour nous les membres du staff technique qui pouvons alors disposer d’un groupe impliqué dans son travail”. 
“On veut préparer la réception de l’ESS dans la sérénité”
Pour finir, le technicien franco-serbe a émis le voeu de préparer la rencontre de samedi prochain face à l’Entente de Sétif dans de bonnes conditions et surtout dans la sérénité. “C’est vraiment difficile de travailler dans pareilles conditions. Mais bon, je reste optimiste et je préfère ne pas trop me focaliser sur ça. On a un match très important à préparer et on doit le faire dans un climat de sérénité. On a déjà perdu deux joueurs pour cette rencontre, on ne doit donc pas perdre notre concentration aussi” a-t-il conclu. 
 


Lire la suite sur Le Buteur.

Petites annonces Babalweb Annonces

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites