Vous utilisez un bloqueur de publicité.
S'il vous plaît, désactiver le bloqueur de publicité pour continuer à utiliser notre site.

Le challenge du marketing digital



Un forum national sur le e-tourisme a eu lieu le 3 décembre à l’hôtel El Aurassi (Alger), organisé par le groupe Hôtellerie, Tourisme et Thermalisme (HTT) et coparrainé par le ministre du Tourisme et de l’Artisanat et la ministre de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique. L’impact des nouvelles technologies sur la réussite de la stratégie du tourisme n’est plus à démontrer. Un sujet de la plus haute importance, au moment où l’Algérie a choisi de mettre davantage en évidence son tourisme. Hassen Mermouri, ministre du Tourisme et de l’Artisanat, a appelé les opérateurs du secteur à «s’adapter au progrès technologique pour améliorer la gestion des établissements touristiques et à tirer profit des nouvelles technologies pour promouvoir la destination Algérie». Le ministère du Tourisme a commencé à doter quelque 66 unités hôtelières d’un système informatique moderne et l’opération sera généralisée fin 2018 à l’ensemble du pays. Lazhar Bounafa, président du groupe HTT, a souligné : «Ce dossier a particulièrement retenu mon attention puisque l’opération de programmation et d’équipement des 69 unités du groupe en TPE et DAB a été menée et finalisée en collaboration avec le CPA. La modernisation, ce ne sont pas uniquement les infrastructures, ce sont surtout le mode opérationnel, le mode de gestion et le mode commercial qu’il faut aussi moderniser.» Nadjah Boudjelloua, SG de la Fnat, a affirmé : «Nous adhérons au e-tourisme. Les agences de voyages sont partie prenante du projet visant l’intégration du digital dans l’activité du voyage. Les professionnels du voyage sont conscients que le marketing digital peut être un levier de développement du secteur du tourisme en Algérie. Nous voyons ce que font nos confrères dans différentes destinations touristiques.» Aujourd’hui, le marketing digital est quelque chose de vital dans le métier d’agent de voyages. Pour les usagers, c’est un moyen de préparer, d’organiser et de réserver les voyages via internet. L’agent de voyages en Algérie a eu à s’adapter rapidement aux outils web depuis quelques années par l’avènement du e-ticket (billet électronique des compagnies aériennes), l’apparition de différentes plateformes  internationales de réservation de chambres d’hôtel et l’utilisation des réseaux sociaux pour promouvoir leurs différents produits touristiques. «Par contre, le nombre d’agences de voyages en Algérie, dotées d’un site web, reste très insuffisant. Aujourd’hui, le touriste algérien est devenu actif sur internet pour préparer son voyage, il consulte les avis sur la destination ou sur le package proposé par son agence de voyages, il poste ses témoignages après ses différents voyages et partage son expérience. Ceci a permis la création d’un contenu touristique devenu incontournable sur internet», dira-t-il.  Par ailleurs, la majorité des agences de voyages sont présentes sur les réseaux sociaux. Celles-ci permettent d’offrir une expérience nouvelle à leurs clients et créent l’envie de voyager. Il ajoute : «Il faut œuvrer à créer un environnement pour favoriser la croissance et l’innovation au sein des agences et surtout en développant les TIC, qui demeurent un élément primordial en termes de productivité et de concurrence.»    


Lire la suite sur El Watan.

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites