Vous utilisez un bloqueur de publicité.
S'il vous plaît, désactiver le bloqueur de publicité pour continuer à utiliser notre site.

ANDI

25 étrangers ont déposé des projets durant les 9 premiers mois de 2017



Dans la perspective de relance de son économie, l’Algérie a également réussi à diversifier ses partenaires a indiqué le directeur général de l’Agence nationale du développement des investissements, Abdelkrim   Mansouri, révélant  que durant les 9 premiers mois de l’année en cours, des investisseurs de 25 nationalités avaient déclaré des projets. Lors de son passage  à l’émission L’invité de la rédaction de la Chaine 3, M. Mansouri rappelé les  mesures attractives mises en branle  à l’intention de ces derniers pour développer la production nationale, lesquelles, a-t-il dit, ont prouvé leur efficacité. «Les étrangers, insiste-t-il, ont compris que l’Algérie est un pays d’investissement». Il en veut pour preuve les nombreux investissements réalisés dans la production. «Entre 2002 à 2016, souligne-t-il, nous avons enregistré la création de 476 000 emplois, dont 55 000  créés par des étrangers. Le taux de réalisation des projets, durant cette période, a été de 67%, dont 60% au seul bénéfice de l’industrie». Interrogé sur l’impact de la «crise financière, que traverse le pays, sur les investissements, l’invité de la Chaine 3 affirme que cette conjoncture n’a pas affecté le processus de mutation de l’économie nationale. « La crise a été annoncée depuis 2014, et jusqu’ici nous n’avons pas décelé d’impact négatif». Bien au contraire, estime-t-il, l’économie a connu une transformation positive se traduisant  par «un changement radical dans l’attitude des promoteurs Algériens qui de l’acte d’importer sont passé à celui de produire localement».


Lire la suite sur Réflexion.

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites