Vous utilisez un bloqueur de publicité.
S'il vous plaît, désactiver le bloqueur de publicité pour continuer à utiliser notre site.

Ouyahia 

«Je ne me présenterai pas à la présidentielle de 2019»



Par Hani Abdi – Le secrétaire général du Rassemblement national démocratique (RND), Ahmed Ouyahia, assure qu’il n’a été ni surpris ni choqué par les virulentes attaques dont il a fait l’objet en tant que Premier ministre. Répondant aux questions des journalistes lors d’une conférence de presse qu’il a tenue à la fin du conseil national du RND, Ahmed Ouyahia affirme qu’étant une personnalité publique, il a pris l’habitude d’encaisser. Le secrétaire général du RND met les critiques et attaques venant du secrétaire général du FLN sur le dos de la concurrence. Ahmed Ouyahia estime de bonne guerre que le FLN accueille l’UGTA et le FCE. «Nous sommes en concurrence et chacun joue à sa guise», affirme Ahmed Ouyahia, dont le parti ne se laisse pas faire. Mais il assure en même temps qu’il n’y aura aucune attaque contre le FLN qu’il considère comme un «allié politique stratégique».

Le secrétaire général du RND se justifie concernant la directive du chef de l’Etat subordonnant son accord préalable à toute opération de privatisation des entreprises publiques. Il assure que ce qu’il a entrepris en tant que Premier ministre dans le cadre de la charte relative au partenariat public-privé va continuer. Car la directive du président de la République ne remet pas en cause son travail. Le secrétaire général du RND regrette la surenchère sur le dossier des privatisations. «Si nous avons communiqué sur les privatisations, le citoyen l’aura compris. Ceux qui ont remué les choses savent très bien de quoi il s’agit», a souligné le premier responsable du RND.

Interrogé sur la guerre de clans au pouvoir, Ahmed Ouyahia affirme qu’il n’y en a pas au sein de l’appareil exécutif. Mais affirme que «dans la majorité présidentielle, il y en a certainement». Le SG du RND explique, par ailleurs, pourquoi il n’a pas assisté, comme prévu initialement, à l’ouverture de la conférence sur les énergies renouvelables organisée mercredi conjointement par le FCE, Sonatrach et la Sonelgaz. Ahmed Ouyahia dit avoir d’autres engagements, comme, d’ailleurs, pour la journée nationale des communes organisée par le ministère de l’Intérieur jeudi dernier. «Je ne peux pas être partout. Ce n’est pas une obligation», a-t-il précisé.

Questionné sur les critiques de l’action du gouvernement venues de Chakib Khelil, Ahmed Ouyahia a qualifié cela d’un sujet sans importance. «Je lui réponds par la chanson de Mrizek, Sir ya naker lahssan», souligne le premier responsable du RND. Le SG du RND dit que «certains pensent que je suis attaqué parce que je compte me présenter à la présidentielle de 2019». «Je l’ai déjà dit et je le répète aujourd’hui : je ne me présenterai pas à la présidentielle», assure-t-il tout en renouvelant son soutien au chef de l’Etat. «Je le soutiendrai pour un 5e mandat, s’il décide de se présenter, car il fait du bon travail.»

Concernant les marches à Alger et leur répression, Ahmed Ouyahia se montre ferme. Il affirme qu’il n’est pas contre la protestation pacifique, mais il refuse de céder le terrain aux «agitateurs et casseurs».

H. A.

L’article Ouyahia : «Je ne me présenterai pas à la présidentielle de 2019» est apparu en premier sur Algérie Patriotique.


Lire la suite sur Algérie Patriotique.

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites