Vous utilisez un bloqueur de publicité.
S'il vous plaît, désactiver le bloqueur de publicité pour continuer à utiliser notre site.

Martinez, Kerdrel, Lejeune 

trois racistes à la rescousse de Mohammed VI



Par Karim Bouali – Une tribune signée Jean-Claude Martinez, parue dans Valeurs Actuelles, lève définitivement le voile sur la collusion désormais prouvée entre l’extrême-droite française et le régime monarchique de Rabat. L’auteur de l’article, professeur à l’université de Paris, «s’inquiète d’un arrêt de la Cour de justice de l’Union européenne qui pourrait reconnaître l’existence d’un Etat indépendant recouvrant les terres sahariennes du Maroc», lit-on dans l’exergue de la contribution qui plaide pour la colonisation du Sahara Occidental par le Maroc.

Qui est Jean-Claude Martinez et qui sont les responsables de la revue Valeurs Actuelles ? La réponse à ces questions met à nu la complicité de l’extrême-droite française avec la monarchie marocaine.

Le signataire de l’article en question, qui dénonce le «harcèlement» du Maroc par un «Front Polisario autoproclamé République arabe sahraouie démocratique» fut vice-président du Front national entre 1985 et 2008. Actionné par Rabat, ce mercenaire s’est fendu d’un réquisitoire contre l’arrêt de la Cour de justice de l’Union européenne qu’il qualifie de «bombe politique oubliée depuis bientôt 50 années» et prédit une «spirale infernale» qui «n’aura plus de fin», si le Maroc était privé de son «droit» à la spoliation des richesses du Sahara Occidental.

L’ancien bras droit de Jean-Marie Le Pen s’alarme car il craint que si la Cour de justice européenne n’annule pas son arrêt déclarant l’accord de pêche signé entre le Makhzen et l’UE nul et non avenu, «le Maroc, vieille nation aux mille ans d’histoire, ne pourra rester les bras croisés». La bravade de Jean-Claude Martinez vient en appui à la menace proférée par le régime monarchique de Rabat de ne plus coopérer dans la lutte contre le terrorisme et dans les efforts communs déployés par tous les pays de la région pour juguler les flux migratoires, si l’Europe ne satisfaisait pas aux desiderata de l’enfant gâté qu’il est.

Et ce n’est pas un hasard si ce plaidoyer en faveur du Maroc a été publié dans les colonnes de Valeurs Actuelles. Yves de Kerdrel, le directeur de cette publication, a été condamné deux fois par la justice française, en 2015, pour «provocation à la haine raciale» et «provocation à la discrimination et à la haine ou à violence envers les Roms». Quant au directeur de la rédaction, Geoffroy Lejeune, il est l’auteur d’Une élection ordinaire, un ouvrage dans lequel il souhaitait l’accession du sulfureux Eric Zemmour à la présidence de la République française en 2017. «C’est plausible. En quelque sorte, Eric Zemmour fait de la politique. Dans Valeurs Actuelles, on pose la question et 12% des gens disent qu’ils pourraient voter pour lui. Donc, s’il se présentait réellement, ce ne serait pas un fiasco», songeait-il sur les ondes d’une radio française.

K. B.

 

 


Lire la suite sur Algérie Patriotique.

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites