Vous utilisez un bloqueur de publicité.
S'il vous plaît, désactiver le bloqueur de publicité pour continuer à utiliser notre site.

Colère des pharmaciens de Constantine



« Nous irons jusqu'à saisir la justice s'il le faut pour obtenir nos droits », c'est entre autres défis que comptent relever une centaine de pharmaciens rassemblés ce lundi 19 mars devant la direction de la Santé et de la Population de Constantine.
Les contestataires s'élèvent contre les pratiques jugées illégales de l'autorité en charge de gérer les dossiers de demande d'agréments pour l'ouverture d'officine.
Certains d'entre eux ont lancé : « nous sommes blasés par les passe droits devenu flagrants et récurrents ». Des praticiens ont déposé leurs demandes en 2002 sans recevoir l'agrément tandis que d'autres beaucoup plus récent (2005) ont réussi à décrocher, le fameux sésame.

Ils exigent pour cela plus de transparence dans l'attribution des agréments, exigence formulée d'ailleurs dans une lettre signée par l'ensemble des pharmaciens en colère adressée au ministre de la Santé de la Population et de la Réforme hospitalière. Autres revendications, les protestataires exigent aussi la remise d'un accusé de réception par la DSP à tout pharmacien demandeur d'installation d'officine et l'affichage de la liste des bénéficiaires des agréments et celle des demandeurs d'installation d'officine par ordre chronologique.

Plutôt attentif, le directeur de la santé da la capitale de l'Est, tout en précisant que la liste des bénéficiaires pour l'année en cours n'a toujours pas été publiée, s'est engagé à l'issue d'une rencontre qu'il a eu avec les représentants des pharmaciens de satisfaire leurs revendications du moins celle relative à l'affichage par ordre chronologique de la liste des demandeurs sur le site de son institution.
Il a rappeler cependant que cette liste devrait être établie par ses services en collaboration avec le Conseil de l'ordre des pharmaciens de la région de Constantine, ceci après les conclusions des commission chargée de suivre sur le terrain la faisabilité du projet qui, a-t-il rappelé, doit obéir à certains critères énoncés par la législation.


Lire la suite sur Le jeune indépendant.

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites