Vous utilisez un bloqueur de publicité.
S'il vous plaît, désactiver le bloqueur de publicité pour continuer à utiliser notre site.

22 mars 

Journée mondiale de l’eau



L’eau est au cœur du développement durable. Les ressources en eau, ainsi que la gamme de services qu’elles peuvent rendre, contribuent à la réduction de la pauvreté, à la croissance économique et à la sauvegarde de l’environnement. De la nourriture et la sécurité énergétique à la santé humaine et environnementale, l’eau contribue à l’amélioration du bien-être social et à une croissance équitable, affectant les moyens de subsistance de milliards d’individus.

Cette année, l’Organisation des nations unies a choisi pour thème de cette journée «L’eau : la réponse est dans la nature», se proposant d’explorer les différentes manières d’utiliser la nature pour surmonter les défis de l’eau du XXIe siècle.

Les dommages environnementaux, associés aux changements climatiques, sont à l’origine des crises liées à l’eau observées à travers le monde. Les inondations, la sécheresse et la pollution sont aggravées par la dégradation de la végétation, des sols, des rivières et des lacs.

Lorsque nous négligeons nos écosystèmes, il est plus difficile de fournir à tous l’eau dont nous avons besoin pour survivre et prospérer.

Les solutions basées sur la nature ont le potentiel de résoudre nombre de nos problèmes d’eau. Nous devons faire beaucoup plus avec l’infrastructure «verte» et l’harmoniser avec l’infrastructure «grise» dans la mesure du possible. Planter de nouvelles forêts, reconnecter les rivières aux plaines inondables et restaurer les zones humides permettraient de rééquilibrer le cycle de l’eau et d’améliorer la santé humaine et les moyens de subsistance.

L’Objectif de développement durable n°6 des Nations unies – Garantir l’accès de tous à l’eau et à l’assainissement et assurer une gestion durable des ressources en eau – a notamment pour cible de réduire de moitié la proportion d’eaux usées non traitées et d’augmenter à l’échelle mondiale le recyclage et la réutilisation sans danger de l’eau.

La Journée mondiale de l’eau est coordonnée par ONU-Eau (le mécanisme de coordination inter-institutions des Nations unies pour toutes les questions liées à l’eau douce) en collaboration avec les gouvernements et d’autres partenaires.

En Algérie, plusieurs programmes (PNDRA, PPDRI, Développement du Sud…) ont pour objectifs principaux le renforcement de la sécurité alimentaire du pays, l’amélioration des conditions de vie des populations rurales et la revitalisation des espaces ruraux. Ces programmes bénéficient pour leur réalisation du soutien du secteur des ressources en eau. En collaboration avec les services et structures du ministère de l’Agriculture et du Développement rural, le ministère des Ressources en eau contribue par l’identification et l’aménagement des points d’eau et des sites de mobilisation. Au niveau de la steppe, près de 825 millions de mètres cubes sont régulés par des petites retenues servant à l’irrigation et à l’abreuvement des cheptels. Dans les zones de montagne, le captage des sources et la dérivation des cours d’eau alimentent de petites retenues. Dans le Sahara, la réalisation de points d’eau conditionne le déplacement des populations et du cheptel.

Compte tenu des diverses actions entreprises au niveau local, une synergie se doit d’être développée entre tous les intervenants pour assurer une régulation et une intégration des différentes opérations dans l’objectif de rendre optimale l’action de l’Etat, d’apporter un soutien efficace aux populations, mais aussi de préserver les ressources en eau et les sols.

R. C.


Lire la suite sur Algérie Patriotique.

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites