Vous utilisez un bloqueur de publicité.
S'il vous plaît, désactiver le bloqueur de publicité pour continuer à utiliser notre site.

Les Américains veulent-ils obliger l’Algérie à libérer des terroristes ?



Par Sadek Sahraoui – Le Département d’Etat consacre dans son dernier rapport sur les libertés en Algérie un long chapitre à la justice.  Dans un chapelet de critiques pointant les dysfonctionnements du système judiciaire algérien, les rédacteurs du document reprochent au gouvernement de nier la présence dans les prisons algériennes de détenus… politiques.

Par détenus politiques, le Département d’Etat fait référence notamment à d’anciens militants de l’ex-FIS qui non seulement ont pris les armes, mais ont commis également des assassinats de civils. «Le gouvernement continue de nier que 160 personnes qui demeurent incarcérées depuis les années 1990 sont des prisonniers politiques, et a affirmé qu’ils ne sont pas éligibles pour être graciés dans le cadre de la charte pour la paix et la réconciliation, car ils ont commis des crimes violents durant le conflit interne», indique le Département d’Etat.

Le reproche du Département d’Etat est ridicule. Tous les spécialistes de l’Algérie savent que le gouvernement algérien a libéré tous les islamistes qui avaient été emprisonnés durant les années 1990. Y compris les chefs et les militants radicaux. Il ne reste dans les prisons que des criminels endurcis. La preuve, c’est qu’aucun parti politique (toutes tendances confondues) ne parle en 2018 de détenus politiques.

Ce qui est curieux dans l’histoire, c’est que les allégations de l’Administration américaine interviennent à un moment où de nombreux organismes internationaux observent une amélioration significative dans le fonctionnement du système judiciaire algérien et excluent catégoriquement l’existence de détenus politiques Algérie. Ce rapport, pour le moins critique, sort également dans un contexte marqué par une nette amélioration des relations algéro-américaines.

Dès lors, une question se pose : les milieux hostiles à l’Algérie ont-ils sciemment alimenté le Département en fausses informations dans le but justement de saborder le rapprochement algéro-américain ? Si c’est le cas, la manœuvre ne peut venir que des milieux islamistes qui n’ont jamais digéré leur défaite historique en Algérie. Cela à moins que les Américains veuillent faire pression sur l’Algérie pour qu’elle libère des terroristes et des gens qui ont les mains tachés de sang.

S. S.


Lire la suite sur Algérie Patriotique.

Petites annonces Babalweb Annonces

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites