Vous utilisez un bloqueur de publicité.
S'il vous plaît, désactiver le bloqueur de publicité pour continuer à utiliser notre site.

Ansej de Chlef

levée du gel sur les filières aviculture et froid



L’antenne de Chlef relevant de l’Agence nationale de soutien à l’emploi des jeunes (Ansej) a levé le gel concernant les filières de l’aviculture, du froid et du stockage ouvrant ainsi la perspective aux jeunes d’investir ces secteurs grâce à un soutien de ce dispositif, a-t-on appris, samedi, de son directeur.

Selon Abdelkader Ghomri, cette levée de gel, approuvée par la Direction générale, a été dictée par la grande demande exprimée à l’échelle locale sur les activités agricoles, dont notamment l’aviculture, le froid et le stockage. Après avoir relevé que l’opportunité est désormais ouverte aux diplômés universitaires dans les filières agricoles, de même qu’aux diplômés du secteur de la formation professionnelle, détenteurs d’un CAP (Certificat d’aptitude professionnelle) pour bénéficier d’un soutien et d’un accompagnement dans ces domaines, le même responsable a ajouté que cette démarche vient pour couvrir les besoins du marché local du travail, mais aussi encourager les activités afférentes aux projets agricoles et ce conformément à la stratégie du gouvernement et au caractère foncièrement agricole de la wilaya.

Selon les chiffres fournis par Ghomri, 22 projets dans différentes filières agricoles ont été agréés au financement par l’Ansej de Chlef durant le premier trimestre 2018, un bilan qualifié de «positif» comparativement au nombre de projets agréés à la même période de l’année dernière, «soit seulement 4», a-t-il indiqué. Toujours au titre des efforts visant l’encouragement de l’investissement agricole, le même responsable a signalé la formation de 130 agriculteurs (culture maraîchère), à la même période, en collaboration avec la Direction de la formation professionnelle.

Par ailleurs, Ghomri a relevé que certains bénéficiaires du dispositif de l’Ansej investissent dans des domaines agricoles dans des wilayas voisines en raison du manque de lopins de terre arables ou encore l’impossibilité de leur exploitation, selon la réglementation en vigueur, précisant qu’une action est en cours en coordination avec la Direction du cadastre en vue d’affecter des lots de terrain relevant du domaine de l’Etat au profit des jeunes désirant investir dans la wilaya.

Les projets agricoles financés par l’Ansej en 2017 à Chlef ne dépassent pas un taux de 22%. Les services de l’Agence ont pour objectif de financer près de 50 à 60% des projets agricoles pour cette année 2018, a ajouté le même responsable.

R. E.


Lire la suite sur Algérie Patriotique.

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites