Vous utilisez un bloqueur de publicité.
S'il vous plaît, désactiver le bloqueur de publicité pour continuer à utiliser notre site.

Visas Schengen 

la durée considérablement réduite pour les Algériens



Par Hani Abdi – Les restrictions sur les visas Schengen sont loin d’être levées. Bien au contraire. Après avoir compliqué la procédure, le consulat général de France en Algérie réduit considérablement la durée du visa Schengen. Et il n’accorde aucun traitement de faveur, même à ceux qui, habituellement, obtenaient des visas de circulation longue durée dont la validité allait jusqu’à 5 ans.

Les visas accordés ces derniers mois ne dépassent jamais 6 mois de validité. Parfois, ils ne durent qu’un mois. Si le consulat général de France en Algérie ne s’est pas expliqué sur le sujet, certains cadres lient ces mesures à une soi-disant réciprocité. Les Français, plus particulièrement les journalistes, se plaignent, certes, de difficultés à obtenir le visa. Mais cela n’est nullement nouveau.

Pourquoi la France veut aujourd’hui appliquer une forme de réciprocité aux Algériens, qui sont mille fois plus nombreux à demander le visa pour aller en Europe que les Français pour venir en Algérie ? Pour de nombreux observateurs, ces restrictions sont à lier avec la conjoncture politico-économique que traverse le pays. Les mesures visant à réduire les importations appliquées depuis janvier dernier par le gouvernement algérien ont été vivement dénoncées par Bruxelles, mais aussi par des pays membres comme l’Espagne, la France et l’Italie, qui exportent beaucoup vers l’Algérie.

On se souvient de la vive protestation de députés français contre l’interdiction de l’importation de la pomme des Alpes. Ces mesures de réduction des importations sont prévues dans l’Accord d’association signé avec l’Union européenne. En effet, l’Algérie a entièrement le droit de réduire ses importations en cas de déficit commercial. Ce qui est le cas depuis 2015.

Les Européens recourent donc à l’arme de la circulation des personnes. Et plus particulièrement la France qui reçoit l’essentiel des demandes de visas des Algériens. Les Français justifient cette entrave à la libre circulation des personnes par leur crainte que les Algériens s’installent massivement en Europe. Des craintes vivement exprimées au sein du Parlement français.

Même le chef de la police française a appelé au durcissement des conditions d’octroi des visas aux Algériens en arguant qu’en 2017, 10 000 Algériens en situation irrégulière en France ont été expulsés. Les autorités consulaires semblent ainsi suivre à la fois la volonté de la classe politique française, mais aussi les consignes de Bruxelles.

H. A.


Lire la suite sur Algérie Patriotique.

Petites annonces Babalweb Annonces

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites