Vous utilisez un bloqueur de publicité.
S'il vous plaît, désactiver le bloqueur de publicité pour continuer à utiliser notre site.

Migrants subsahariens

l’Algérie doit-elle leur accorder le droit d’asile ?



Le 20 juin passé, le monde entier a célébré  la journée mondiale des réfugiés. A cette occasion,  Amnesty International a lancé un débat important en Algérie. Elle a pressé les autorités algériennes de mettre en place le droit d’asile au profit des migrants subsahariens qui se trouvent dans des situation irrégulière sur le territoire national. 

 

“Nous lançons un appel aux autorités algériennes pour l’adoption, dans les plus brefs délais, d’une législation nationale sur le droit d’asile conforme aux normes internationales, notamment la Convention relative au statut des réfugiés de 1951, son protocole additionnel de 1967, et la Convention africaine sur les réfugiés”, a expliqué cette puissante ONG international dans un communiqué rendu publique où elle explique comment une “loi sur le droit d’asile permettrait d’offrir une protection suffisante aux réfugiés et demandeurs d’asile et de protéger de la violence toutes les personnes qui ont fui leur pays et qui se trouvent en Algérie en quête de sécurité”.

Ce droit d’asile permettra ainsi d’intégrer à la société algérienne ces migrants venus chercher une meilleure vie sous des cieux plus cléments. Mais pour ce faire, les autorités algériennes “doivent arrêter les arrestations arbitraires et les expulsions des ressortissants étrangers qui ne respectent pas les procédures légales prévues par la loi nationale et par les conventions internationales dont l’Algérie est signataire et le principe de non-refoulement”, a plaidé Amnesty International.

Pour l’heure, les autorités algériennes n’ont pas encore répondu à l’appel d’Amnesty International. L’Algérie a-t-elle les moyens de mettre en place un système équitable pour offrir une protection aux personnes forcées à tout quitter en raison des conflits, de la violence et de la persécution ? La question se pose toujours et les autorités algériennes ne peuvent plus compter uniquement sur la répression pour faire face à la migration des populations subsahariennes.

 


Lire la suite sur Algérie Part.

Petites annonces Babalweb Annonces

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites