Vous utilisez un bloqueur de publicité.
S'il vous plaît, désactiver le bloqueur de publicité pour continuer à utiliser notre site.

Des victimes d’arnaque des agences de tourisme racontent leur galère



Par Mohamed El-Ghazi – Plus d’une centaine de pèlerins viennent d’être escroqués par une agence de tourisme à Mila. Ces candidats au Hadj, qui ont déposé plainte au niveau des autorités locales, n’ont pas reçu leurs visas alors qu’ils ont payé un total de 6 milliards de centimes.

Cet été encore, des Algériens ont dénoncé en masse, sur les réseaux sociaux, des agences de voyage qui les ont plumés après leur avoir promis monts et merveilles. Des témoignages accablants d’escroquerie de la part d’opérateurs locaux qui exploitent le marché de la Omra, du Hadj et du tourisme local sans aucune compétence professionnelle avérée. Pis encore, ils servent, dans la plupart des cas, de vitrines à des tours operateurs étrangers.

Le nombre des agences de voyage est passé de 737 en 2008 à plus de 1 000 en 2012 et à 2 000 en 2016. A noter que plus de 1 000 agences ont reçu leur agrément pour la seule année 2016. Malheureusement, nous ne détenons pas de statistiques sur le nombre exact des agences pour 2017. Ce qui est sûr, c’est que leur nombre a augmenté de manière vertigineuse, profitant d’un cadre juridique obsolète. En effet, jusqu’à ce jour, il n’existe aucun texte de loi qui définisse et réglemente l’activité des voyagistes ; seuls des décrets ont été promulgués. Des décrets qui exigent une aptitude professionnelle attestée, en rapport avec l’activité touristique. Mais la réglementation actuelle n’a rien changé à la réalité du terrain.

En l’absence d’une réelle production touristique, une telle anarchie est dénoncée par le Syndicat national des agents de voyage. Selon plusieurs syndicalistes, 10% du nombre de ces agents sont compétents. Le reste est sans expérience ni savoir-faire, parasitant le secteur au détriment des professionnels. Ces agents parasites attirent les clients dans leurs filets en leur faisant miroiter monts et merveilles à des tarifs moins élevés que ceux affichés par les agences professionnelles.

Pour rappel, Algeriepatriotique s’est déjà penché sur ce problème après avoir reçu plusieurs courriels dénonçant ses opérateurs sans scrupules et a fait une enquête en réservant un séjour à Timimoun, au mois de décembre 2017, avec l’agence de voyage Cadence Travel.

Le 21 décembre, l’équipe d’AP-TV a réservé deux places, pour 65 000 DA, 5 jours et 4 nuitées, du 28 décembre 2017 au 2 janvier 2018, dans un «hôtel 3 étoile Ksar Massine à Timimoun, chambre double avec pension complète».

Premier désenchantement : un bus déglingué, odeur putride et sièges défoncés. Les clients de l’agence découvrent avec surprise les conditions dans lesquelles se fera ce voyage de 1 200 km. A rappeler qu’un deuxième bus était du voyage et qui transportait les clients – ils connaîtront les mêmes déboires – d’une autre agence de voyage du nom de Terkmani tours.

 

 

Après un voyage de 17 heures, les clients de l’agence ont été conduits vers une infâme gargote. Ce n’est pas tout. Pendant tout leur séjour, des repas infects leur furent servis dans… des boites à pâtisseries, à la place des spécialités culinaires de la région promises par l’agence de voyage.

 

 

Comme pour les repas, les circuits inscrits au programme n’ont pas été respectés. Ne voulant pas gâcher leur séjour, les vacanciers ont cotisé, loué des 4×4 et fait appel à un guide professionnel pour profiter de la beauté de la région.

 

 

Sentant l’arnaque, l’équipe d’AP-TV a réussi à arracher quelques déclarations à la gérante de l’hôtel, ainsi que le témoignage d’un des employés de l’hôtel sur les négociations qui ont été faites avec l’agence Cadence Travel.

 

 

Les clients de l’agence ne se sont pas fait prier pour donner leur avis sur leur séjour. Parmi les clients de la deuxième agence, à savoir Terkmani Tours, il y avait des Indiens qui n’étaient pas, non plus, contents…

 

 

Une petite recherche a suffi pour découvrir l’arnaque. Avec les faux programmes de circuits qu’elles proposent, ces agences attirent leurs victimes avec des prix peu élevés. Les photos sont prises sur d’autres sites de voyage ou, carrément, à partir de pages facebook. Et hop, le tour est joué et le malheureux citoyen tombe dans le panneau.

L’équipe d’AP-TV a essayé à maintes reprises d’entrer en contact avec le ministre du Tourisme mais sans résultat. A ce jour, notre demande reste sans réponse.

 

 

Pour visionner toute l’enquête, cliquez ici

M. E.-G.


Lire la suite sur Algérie Patriotique.

Petites annonces Babalweb Annonces

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites