Vous utilisez un bloqueur de publicité.
S'il vous plaît, désactiver le bloqueur de publicité pour continuer à utiliser notre site.

Révélation. Bernard Bajolet, Bouteflika et la “lune de miel avec le Maroc”



Le soleil ne se lève plus à l’est, paru à Paris aux éditions Plon, est un livre qui risque de faire couler beaucoup d’encre. Son auteur est Bernard Bajolet : l’ancien ambassadeur de France en Algérie (entre 2006 et 2008) et patron de la DGSE, les services secrets français entre 2013 et 2017. 

L’ex-diplomate et patron des services français raconte dans son livre des anecdotes croustillantes et révèle des informations capitales sur de nombreux chapitres de l’histoire contemporaine de notre pays. Des dossiers qui demeurent toujours d’une brûlante actualité. Ainsi, à titre d’exemple, dans le chapitre consacré à son séjour en Algérie en tant qu’ambassadeur, il commence par révéler que le Maroc, le Front Polisario et l’Algérie étaient très proches de conclure en novembre 2006 un accord politique salutaire pour toute la région du Maghreb puisqu’il devait permettre d’apporter une solution définitive au très complexe conflit du Sahara Occidental.

Malheureusement, déplore le diplomate français, le chef de la diplomatie marocaine de l’époque avait torpillé à la dernière minute cet accord en faisant capoter les négociations. Jacques Chirac, l’ancien président français, était très remonté contre le ministre marocain qu’il ne tenait pas “en grande estime”, révèle Bernard Bajolet dans ce livre que l’on peut considérer aisément comme un témoignage inédit et exclusif sur les dessous de plusieurs questions politiques franco-algériennes.

Pour la première fois, un haut responsable français reconnaît que la position marocaine fait reculer dangereusement la résolution du conflit du Sahara Occidental. Et de son côté, le président Abdelaziz Bouteflika, n’avait pas caché son animosité à l’égard du Maroc lors de sa première entrevue avec Bernard Bajolet en 2006. “Il n’y aura pas de lune de miel avec le Maroc, pas de Maghreb arabe tant qu’une solution équitable ne sera pas trouvée” au confit du Sahara Occidental, a confié ainsi sans aucune langue de bois le Président Bouteflika à un Bernard Bajolet impressionné par la franchise et la détermination de son interlocuteur.


Lire la suite sur Algérie Part.

Petites annonces Babalweb Annonces

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites