Vous utilisez un bloqueur de publicité.
S'il vous plaît, désactiver le bloqueur de publicité pour continuer à utiliser notre site.

Document exclusif. Commerce de gros au boulevard de Sébastopol

Le business secret d’Ali Haddad en France



Ali Haddad, le milliardaire algérien et patron des patrons, l’homme qui dirige le Forum des Chefs d’Entreprises (FCE), la principale organisation patronale en Algérie, développe depuis 2001 un business très discret en France, a appris Algérie Part suite à ses investigations. 

En effet, Algérie Part détient des documents exclusifs qui démontrent la création le 07-06-2001 à Paris d’une société où Ali Haddad est l’actionnaire majoritaire puisqu’il est le détenteur des 199 parts alors que son gérant, Mohammed Yacoub domicilié à Courbevoie à Paris, possède une seule part. Cette société s’appelle HIG. Elle est basée au 11 boulevard de Sébastopol, en plein cœur de Paris.

Cette société exerce plusieurs activités commerciales dont le commerce de gros et la fourniture des équipements industriels. Depuis 2001, cette société très discrète sur laquelle Ali Haddad n’a jamais pipé mot réalise un chiffre d’affaires avoisinant les 500 mille euros par an. HIG est une société à responsabilité limitée dont le capital est fixé à 22 000 euros. Force est de constater que la société d’Ali Haddad n’a pas déposé depuis 2009 ses comptes sociaux au niveau du Greffe du tribunal de commerce de Paris. Ce qui expose le milliardaire algérien à une amende de plus de 1500 euros par an. Cette astuce est généralement utilisée par des businessmans désireux de “masquer” leurs véritables résultats financiers.

Il est à souligner, par ailleurs, que le patron du FCE a utilisé une adresse de résidence française consignée dans les statuts de HIG. Nous avons constaté, effectivement, dans ses statuts qu’Ali Haddad réside au 108 avenue Saint Ouen 75018 Paris. Cela signifie que le milliardaire algérien dispose d’une carte de résidence en France depuis au moins 2001.

Algérie Part poursuit ses investigations pour tenter de comprendre si cette société a servi pour des encaissements de commissions occultes dans le cadre de marchés attribués en Algérie.


Lire la suite sur Algérie Part.

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites