Vous utilisez un bloqueur de publicité.
S'il vous plaît, désactiver le bloqueur de publicité pour continuer à utiliser notre site.

ESS - CSC

L’Entente veut maintenir le cap



Taoussi secoue ses attaquants

Revigorés par leur précieuse victoire acquise en terre oranaise face au MCO, les Sétifiens entendent maintenir le cap à l’occasion de la venue du CSC pour enchaîner avec un second succès de suite, susceptible de les propulser sur le podium en espérant un faux pas du NAHD dans son derby contre le MCA. «Notre objectif est d’atteindre la barre des vingt points à l’issue du match contre l’O Médéa avant de nous pencher sur la préparation du match face à Al Ahly», note le premier responsable technique de l’Entente. Sachant que l’ESS compte 14 points en ce moment, il lui en faudra donc six pour atteindre cet objectif et cela voudrait dire qu’elle doit gagner les deux prochaines rencontres du championnat, à commencer par celui de cet après-midi contre le CSC, qu’elle recevra sur son terrain, mais sans son public. Les Sétifiens doivent, en effet, se débrouiller seuls pour venir à bout des Constantinois et empocher les trois points de la rencontre qui restent le principal objectif de la confrontation de cet après-midi.
ESS-CSC : même combat, même objectif
Cela étant, la mission de Taoussi et de ses joueurs ne sera certainement pas facile, car il faut rappeler que l’adversaire du jour n’est autre que le champion en titre même s’il a connu un début de saison plus ou moins difficile. Et qu’en plus, il s’agit d’un derby, et un derby est toujours difficile à négocier. Et on suppose aussi que les Sanafir voudront profiter, eux, de l’absence des supporters sétifiens pour tenter de surprendre les camarades de Abdelmoumen Djabou, car même le CSC vise le podium et veut retrouver la place qui était la sienne, il y a quelques mois, lorsqu’il s’est adjugé le titre. Avec 13 points, les Constantinois sont juste derrière les Sétifiens et comptent faire d’une pierre deux coups, passer devant l’Entente et se rapprocher des premières places, sachant que le Chabab a lui aussi un match en moins. En plus clair, la situation des deux équipes est similaire et elles visent toutes deux le même objectif. Ça promet !
Taoussi récupère Djabou et Bedrane, mais perd Zeghba et Bouguelmouna
Pour ce match, Rachid Taoussi va disposer d’un peu plus de possibilités par rapport à la dernière sortie de l’équipe à El Bahia puisqu’il bénéficiera du retour de son meneur de jeu, Abdelmoumen Djabou, et du défenseur central, Abdelkader Bedrane. Deux éléments qui ont leur poids et dont le rôle est plus qu’important sur le terrain. L’effectif reste toutefois amoindri car d’autres titulaires seront toujours absents, à l’image de Radouani et Ferhani, toujours convalescents, et Isla Daoudi, qui n’est pas encore rentré de Côte d’Ivoire. D’autres éléments et pas des moindres manqueront également à l’appel, et l’on pense particulièrement à Mustapha Zeghba, qui a rejoint le regroupement de la sélection nationale, à Bouguelmouna blessé, sans oublier le jeune Boucif, qui est en sélection des moins de 21 ans. Même si Djabou et Bedrane seront de retour, il y aura toujours des absents parmi les titulaires, mais l’effectif dont dispose Rachid Taoussi reste tout de même équilibré.
L’efficacité de l’attaque en question
Et comme on le sait, ce qui va caractériser le match de cet après-midi est l’absence des supporters sétifiens qui ne pourront pas prêter main-forte à leurs favoris dans cet important rendez-vous. Mais ils leur font confiance et savent que leur équipe sait négocier les matchs de cette envergure et de cette importance, d’autant que depuis deux saisons, les huis clos lui réussissent plutôt bien, en rappelant justement, que la saison 2016/2017, l’Entente avait battu le CSC à huis clos avant de refaire le même coup, et dans les mêmes conditions, au CRB.  Auparavant, elle avait réussi à battre l’USMH également sans la présence de son public. Pour ce faire, l’attaque doit impérativement retrouver son efficacité qu’elle a perdue ces derniers temps malgré la victoire de dimanche dernier.
 

Taoussi secoue ses attaquants

Les dernières séances d’entraînement de l’Entente ont été axées sur l’aspect offensif où le staff technique sétifien a mis en place différents exercices pour corriger les erreurs constatées à ce niveau durant les quatre derniers matchs où les attaquants ont été incapables de faire la différence en ne profitant pas des nombreuses occasions créées. Si l’on prend en exemple le match face au MCO, l’Entente avait raté un bon nombre d’occasions franches et aurait pu fortement le regretter si les Oranais avaient réussi à revenir à la marque. Pour les autres rencontres, notamment face à la JSK en championnat, au WAC et Al Ahly en Ligue des champions, on a été carrément incapables de secouer les filets. C’est un problème que Taoussi a pris en compte en programmant hier matin un travail spécifique pour les attaquants devant les buts. Le technicien sétifien, tout en les corrigeant, n’a pas cessé de les secouer en leur faisant savoir que s’ils ne marquaient pas, leur équipe ne gagnera pas.
« Nous n’avons pas le temps de tout corriger, mais nous allons marquer contre le CSC »
Au sujet de l’inefficacité de l’attaque, Rachid Taoussi dit qu’il n’a pas le temps de tout revoir. «Les matchs s’enchaînent l’un après l’autre, nous n’avons pas le temps de tout revoir et de tout corriger. On essaie tout de même de faire en sorte que le rendement offensif s’améliore et je peux vous dire qu’il y aura des buts face au CSC», a-t-il indiqué.
 K. L.

 


Lire la suite sur Le Buteur.

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites