Vous utilisez un bloqueur de publicité.
S'il vous plaît, désactiver le bloqueur de publicité pour continuer à utiliser notre site.

NAHD

Le match face à la JSK reporté au mardi 13 novembre : La programmation irrite Hussein Dey



Maaziz «On se sacrifiera pour améliorer nos résultats»

Encore un nouveau report imposé au NAHD et ainsi une nouvelle programmation qui se profile soudainement. Selon le nouveau calendrier, le NAHD affrontera la JSK le mardi 13 novembre au lieu du dimanche 11. Une solution prise à l’issue de la programmation du match USMA-JSK pour vendredi 9 novembre. Sans le moindre doute, une telle décision ne fait que perturber l’équipe husseindéenne qui n’a pas besoin d’un tel chamboulement. Après avoir mis en place sa feuille de route pour le match face à la JSK, l’entraîneur Mohamed Lacet devrait revoir ses plans et tracer un nouveau programme ou plutôt le modifier selon les nouvelles données. Sur le plan psychologique, les joueurs auront besoin de plus de stabilité notamment après tout ce qu’ils ont vécu durant les deux dernières semaines. A Hussein Dey, cette anarchie ne fait que pénaliser l’équipe et les fans sont irrités et écœurés à la fois. En tout cas, ils ne sont pas surpris car cela est devenu monnaie courante à la Ligue de balancer des verdicts aliénés à la veille de chaque journée…
Calendrier chargé pour les Sang et Or
Quatre jours après le match face à la JSK, le Nasria sera contraint de se déplacer à Sétif afin d’affronter l’ESS pour le compte de la 12e journée de championnat. Une donne qui complique les calculs du staff technique et l’oblige à procéder à un turn-over. Ce sera difficile de récupérer et de jouer avec le même rythme et la même force deux grands chocs de suite. L’entraîneur Mohamed Lacet se retrouve face à un nouveau dilemme et n’aura pas trop de solutions. Les Sang et Or n’auront qu’à gérer ce calendrier chargé imposé par la Ligue en attendant des jours meilleurs…
Lacet prévoit un micro-cycle de récupération
Après une journée de repos, les joueurs du NAHD devront reprendre aujourd’hui le chemin des entraînements en prévision du duel contre la JSK. Une séance consacrée à un travail moins intense avec plus de récupération. Le staff technique devrait tirer les enseignements, mais aussi combler les lacunes constatées au stade du 20-Août, mardi dernier, à l’occasion du match face à l’OM. Désormais, le Nasria se penche sur la préparation de la suite du championnat, notamment le prochain déplacement à Tizi-Ouzou. Après la nouvelle programmation et la situation dans laquelle se retrouve le groupe, l’entraîneur Mohamed Lacet se penchera sur la récupération avec un léger travail avec ballon. Conscient de l’importance de ce volet dans ce genre de situation, l’entraîneur husseindéen a déjà pris ses dispositions. Afin de dégager la pression sur ses joueurs et leur permettre de reprendre leur souffle et retrouver la confiance, le coach nahdiste devrait axer son travail durant les quatre prochains jours sur la remise en forme de son groupe. Ainsi, il envisage un micro-cycle de récupération puisque le groupe sera soumis à une légère charge durant les deux prochaines semaines. Le staff technique ne veut pas aller trop vite en besogne et compte gérer soigneusement cette étape et prendre en considération la forme physique de ses joueurs. «Vous savez, les joueurs vont fournir beaucoup d’efforts en quatre jours avec deux déplacements de suite face à deux gros morceaux. Donc, il faut s’attendre à ce que les joueurs soient émoussés et c’est pour cela qu’ils devront récupérer au maximum», dira Lacet.  
Retour des blessés, l’unique satisfaction
A l’exception de deux personnes, le report du match face aux Kabyles n’a pas fait d’heureux au sein du NAHD. En effet, seuls les joueurs blessés sont contents de voir le match reporté de deux jours. El Orfi et Yousfi auront deux jours supplémentaires de soins et de remise en forme car ils ne sont toujours pas rétablis de leurs contractures. Ce report leur permettra d’augmenter leur chance de jouer le match face à la JSK et apporter un plus à leur l’équipe…
 

Maaziz «On se sacrifiera pour améliorer nos résultats»

Voulez-vous revenir sur le dernier faux pas face à Médéa ?
C’était un match compliqué et difficile car il s’est joué dans des circonstances particulières. Malgré tout ce qu’on a vécu durant la semaine qui a précédé la rencontre, on s’est donné à fond sur le terrain mais on a échoué à arracher les trois points de la victoire. Notre adversaire a prôné un schéma tactique ultra-défensif qui nous a empêchés de concrétiser notre légère domination. Médéa est venu pour le nul.
Qu’est-ce qui vous a manqué pour gagner votre duel contre l’OM ?
Il nous manquait la confiance. C’était compliqué de présenter un meilleur visage après deux revers en deux derbys de suite. En plus, la chance nous a tourné le dos et nous n’étions pas efficaces. Malgré ce qui s’est passé, on ne doit pas baisser les bras mais on doit penser à sortir de cette zone de turbulences. Nous avons largement les moyens pour se rattraper et retrouver la spirale des bons résultats. Il faut seulement continuer à travailler et croire en nos capacités.
Vous ne croyez pas que la démission de Dziri à deux jours de ce rendez-vous vous a perturbés ?
Probablement, oui. Seulement, nous étions déterminés à arracher les trois points et rectifier le tir face à Médéa. On ne doit pas en rester là et nous sommes appelés à relever le défi et faire en sorte de revenir en force lors des prochaines rencontres.
Et comment voyez-vous le déplacement de Tizi-Ouzou ?
Ce sera certainement et sans le moindre doute une mission compliquée face à un adversaire qui traverse une belle étape. La JSK enchaine les belles performances et vise à enchaîner avec une nouvelle victoire à Tizi-Ouzou et devant ses supporters, surtout s’il réussisse une belle opération face à l’USMA. De notre côté,  on va bien se préparer et on fera tout notre possible pour bien négocier ce match et ne pas rentrer bredouilles. On doit viser les trois points et ne pas baisser les bras.
Etes-vous capables de revenir dans la course ?
La situation n’est pas dramatique et il n’y a rien d’alarmant. Il est vrai que le NAHD traverse un passage à vide, mais nous sommes toujours en haut du classement. Nous avons les moyens de terminer la saison dans une meilleure position, mais nous devons nous sacrifier pour retrouver notre véritable niveau. On doit croire en nos moyens et continuer à bosser avec tout le sérieux voulu pour espérer faire bonne figure face à la JSK. Il faut vite qu’on améliore nos résultats.
 

LAHLOU «Le nouveau coach sera présent à Tizi-Ouzou»
Le président du CSA et membre du Conseil d’administration, Mourad Lahlou, nous a confié que le nouvel entraineur du NAHD qui devrait remplacer Dziri sera présent à Tizi-Ouzou lors du prochain match face à la JSK. «Il faut vite désigner un entraineur afin de bien préparer le match face à la JSK. Le facteur temps n’est en notre faveur et nous devrons régler cette question très rapidement. Il faut absolument renouer avec la victoire pour sortir de cette mauvaise passe», dira Lahlou.
«La programmation est irrationnelle»
Lahlou est revenu sur le report du match face à la JSK au mardi 13 novembre au lieu du 11. «On n’arrive pas à comprendre cette programmation qui est, à mon sens, irrationnel. A chaque fois la Ligue nous sort une nouvelle feuille de route et fausse les calculs des clubs. On aurait souhaité qu’on soit associé à ces décisions pour ne pas léser les clubs. Au moins, les responsables de la Ligue auraient dû nous consulter avant de lancer leurs sentences. Il s’agit des décisions qui concernent des matchs très importants pour la suite du championnat et cette programmation devrait être rationnelle», ajoute le président du Club amateur.
«C’est Dziri qui a décidé de partir !»
Interrogé sur le départ de Bilel Dziri, Lahlou rétorque : «Dziri a choisi de quitter le NAHD de son propre gré. Certains ont évoqué l’absence des dirigeants aux entrainements afin de l’inciter à rendre le tablier. Dziri aurait pu continuer à travailler car il n’avait pas besoin de nous. Il était capable de travailler avec les membres des staffs technique et médical ainsi que le responsable du matériel qui étaient à sa disposition».
«Celui qui vise le titre ne perd pas trois derbys»
Concernant la volonté de Dziri de jouer les premiers rôles et viser le titre, Lahlou dira en conclusion : «Celui qui vise les premiers rôles ou le titre, ne devrait pas perdre trois derbys. Nous étions incapables de battre l’USMA, le MCA et le CRB. Donc, on ne peut pas parler d’ambitions démesurées lorsqu’on n’arrive pas à bien négocier les derbys comme ç’a été le cas la saison passée».  
 

 

 

 


Lire la suite sur Le Buteur.

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites