Vous utilisez un bloqueur de publicité.
S'il vous plaît, désactiver le bloqueur de publicité pour continuer à utiliser notre site.

CRB

Le Chabab… première attraction du prochain mercato



Alors qu’il a perdu tous ses cadres lors des quatre derniers marchés des transferts…

On s’est habitués, lors des derniers mercatos à voir le Chabab de Belouizdad dépouillé  de ses meilleurs joueurs, notamment depuis la venue de Mohamed Bouhafs à la tête du club. Au terme de la saison 2016/2017, qui a pourtant été ponctuée par un succès en finale de la coupe d’Algérie, le CRB a vu partir les cadres du vestiaire,  Yahia-Chérif, Bouazza, Cheurfaoui, Nemdil ou encore Boukacem. Arrive alors le mercato hivernal qui a vu le départ de l’homme providentiel du dernier titre remporté par les Belouizdadis,  Mohamed Amine Hamia, qui a été échangé contre un joueur qui n’avait alors pas marqué depuis de longs mois. Un curieux deal qui n’a bien évidemment pas été profitable aux Rouge et Blanc. Pour couronner le tout, Hadj Mohamed et son homme de terrain, Ahmed Djaâfer, ont pu rentrer dans l’histoire du club en réalisant le pire mercato de l’histoire du club suite au recrutement de joueurs de second rang et autres joueurs en déclin. Naturellement donc, le CRB se retrouve à batailler pour sa survie. Heureusement, le groupe MADAR est venu, apportant avec lui une importante manne financière et surtout un directeur général habitué aux gros coups,   Said Allik.
Naâmani espéré
Comme révélé lors de notre précédente livraison, plusieurs chantiers attendent le nouvel homme fort du Chabab de Belouizdad. Outre la mise en place d’un nouvel organigramme, le paiement des dettes… Said Allik aura à renforcer l’effectif, pour ne pas dire le refaire complètement. Seulement, pour le mercato hivernal à venir, les Belouizdadis disposeront de cinq licences uniquement. Et avec le niveau moyen de certains et les blessures régulières d’autres, le chairman belouizdadi devra faire des choix importants. Selon une source bien informée, la direction belouizdadi  réfléchit sérieusement aux postes à pourvoir selon les besoins du staff technique. Et le poste de défenseur central figure parmi la liste présentée par Lotfi Amrouche. Ce dernier, qui vient de perdre les services de Riadh Keniche pour de longs mois, espère l’arrivée d’un défenseur confirmé, capable de mener à lui seul la défense belouizdadie en manque flagrant de leader. Dans ce sens, nous avons appris que Allik et ses proches collaborateurs tentent le joli coup Naâmani. L’ancien défenseur belouizdadi, qui n’est plus en odeur de sainteté avec son club saoudien, ne serait pas contre un retour aux sources.
Contact avancé avec Draoui
Comme Naâmani, un autre ancien de la maison espère un retour à Laâquiba lors du prochain mercato. Il s’agit de Zaki Draoui qui n’a que très peu joué avec l’Entente de Sétif. L’idée d’un retour au CRB plairait énormément au joueur. C’est ce que nous a confié une source bien informée. Seulement, certains dirigeants qui n’ont que   peu apprécié l’attitude du joueur lors du dernier mercato s’opposent à sa venue. En tout cas, la décision finale reviendra à Lotfi Amrouche, le premier responsable à la barre technique, et surtout au directeur sportif, Said Allik,   très emballés par l’idée de faire revenir l’enfant de Baraki. Un contact entre le joueur et un proche de la direction aurait même été établi, histoire de sonder les intentions du joueur. Said Allik aurait eu de bons échos et il ne devrait pas tarder pour passer à l’offensive. Un rendez-vous serait même pris entre lui et Hassan Hammar, le président de l’Entente, pour discuter de la possibilité d’un prêt ou même d’un transfert définitif du joueur. Ce dossier devrait prendre plus d’ampleur dans les jours à venir.
Bourdim en prêt
Pour espérer se maintenir, le CRB devra d’abord, et surtout, effectuer un recrutement de qualité. Autrement dit, réaliser un mercato bien différent que d’habitude. Et si le retour de Naâmani et Draoui est perçu comme une bonne opération pour les Rouge et Blanc, la possibilité de récupérer Amar Bourdim en prêt l’est tout autant. En effet, indésirable au Mouloudia d’Alger après une première partie de saison en demi-teinte, le joueur formé à l’USM Alger souhaite changer d’air. Plusieurs clubs ont manifesté de l’intérêt pour ce joueur, dont la JS Saoura, son ancien club, ou encore le Chabab de Belouizdad. Le club de Laâquiba serait même entré en contact avec Kaci Said pour discuter avec lui de la possibilité d’un prêt. Une source proche du dossier nous a confié que Bourdim a de fortes chances d’atterrir à Laâquiba. D’une part, parce que le MCA ne veut pas prêter son joueur à un concurrent pour le podium et d’autre part parce que Bourdim, lui-même, souhaite rester à Alger. Reste alors à Said Allik et surtout au groupe MADAR d’y mettre le paquet pour attirer le joueur qui pèse plus de 200 millions de centimes par mois.
Deux attaquants de métier
Plusieurs facteurs peuvent expliquer les résultats catastrophiques enregistrés par le Chabab de Belouizdad depuis le début de la saison. Et en tête de liste figure l’absence d’un attaquant de qualité et surtout de métier à même de transformer en buts les occasions créées par les Selmi et  autres. Chérif El Ouazzani, puis après lui, Amrouche, ont beau essayer de placer Bechou et Balegh en pointe, ni l’un ni l’autre ne peuvent assumer ce poste. C’est pourquoi, le staff technique et la direction du club ont placé en tête de la liste des postes à renforcer, celui de centre avant. Said Allik est en train de faire appel à ses connaissances pour dénicher la perle rare. Mais il sait pertinemment que la perle rare est difficilement trouvable en été. Pour éviter toute mauvaise surprise, le DG du CRB travaille aussi sur les pistes étrangères, notamment la piste africaine. Le Tchadien, Brahim Djibrine (24 ans), ainsi que deux Camerounais, figurent dans les petits papiers de Said Allik.
 

Djerrar «Très heureux de marquer et de contribuer au succès de mon équipe »

Un mot sur la victoire de samedi dernier face au MOB…
C’est une victoire qui nous a fait beaucoup de bien au moral. Il ne faut pas oublier qu’on l’a abordée dans un contexte bien particulier suite aux résultats décrochés les dernières semaines. Une grosse pression pesait sur nos épaules et on se devait de mettre fin à notre longue mauvaise série à domicile. Dieu merci, tout s’est bien passé et on a pu remporter cette victoire haut la main avec un écart de trois buts.
Cette victoire sonne-t-elle le véritable réveil du Chabab ?
On l’espère bien. En tout cas, on fera tout pour rester sur cette lancée car il ne faut pas se mentir, pour effacer tous les mauvais résultats enregistrés depuis le début de la saison, il faut entamer une autre série, bien plus réussie que la précédente.
Justement, cette saison, le CRB n’a jamais enchainé deux victoires consécutives. Est-ce inquiétant avant d’aborder cette dernière journée de la phase aller ?
C’est ce que je viens de dire, pour oublier une mauvaise série, il faut enchainer une série de bons résultats. Pour espérer sortir de la zone rouge, il faut apprendre à enchainer. On a assez perdu de points. Maintenant, on n’a plus le droit à l’erreur. Soit on enchaine les bonnes performances, soit c’est le purgatoire.
Comment se présente pour vous le déplacement à Bel Abbès ?
Ce sera une rencontre très importante car, comme on vient de le dire, elle intervient après un succès et l’idée sera d’enchainer avec un nouveau succès. De plus, elle nous mettra aux prises avec une équipe qui, comme nous, joue le maintien. On sera donc devant une chance inouïe de réduire l’écart qui nous sépare avec les premiers non relégables.
Quelles sont vos chances pour le maintien ?
Elles sont semblables à toutes les équipes qui jouent le maintien. Il reste encore seize journées à jouer, soit encore quarante-huit points à prendre. Sur le plan mathématique, on peut même viser plus haut que le maintien seulement.
Parlons de vous. De nouveau buteur, vous avez encore une fois contribué au succès de votre équipe. Ce qui fait de vous un des joueurs les plus efficaces de l’effectif. Un commentaire ?
Ce but m’a fait beaucoup de bien, surtout qu’il nous a permis de remporter un précieux succès. Je remercie mes camarades qui m’ont mis dans d’excellentes conditions et qui m’ont permis d’inscrire un nouveau but. J’espère qu’on continuera dans ce sens et qu’on réussira à sauver le Chabab.
Un dernier mot pour conclure ?
Pour terminer, je tiens à remercier tous les supporters  venus nous soutenir face au MOB. Ce succès, c’est aussi en grande partie grâce à eux qu’on a pu le décrocher. Je les appelle à se déplacer en force à Bel Abbès car nous aurons  besoin d’eux pour enchainer avec une nouvelle victoire. Je leur promets qu’on fera tout pour être à la hauteur.
 


Lire la suite sur Le Buteur.

Commentaires

Publier des annonces gratuites

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites