Vous utilisez un bloqueur de publicité.
S'il vous plaît, désactiver le bloqueur de publicité pour continuer à utiliser notre site.

Stades devenus arènes



Rien ne semble venir mettre un terme définitif aux dramatiques scènes de violence que connaissent nos stades tendant à devenir des arènes de désolation. D’une semaine à l’autre, les bagarres sont devenues un monnaie courante où les hooligans pour de rien se livrent à des actes de vandalisme d’une sauvagerie inouïe ! Ces derniers, dans leur fureur, ne paraissent épargner personne. Malheureusement et à ce jour, aucune stratégie ne semble être de mise et  ne fait que confirmer sa totale inexistence  pour combattre ce  fléau qui ne cesse de prendre de l’ampleur au sein des stades, et seules des amendes  toujours insuffisantes  demeurent infligées aux  équipes  dont le public a été à l’origine de la bagarre, conformément aux règlements généraux régissant la pratique sportive. Certes,  des commissions d’enquête ont été diligentées pour cerner les causes qui incitent à la violence dans les stades, voire pour élaborer une série de mesures préventives, mais souvent leurs rapports  finissent dans les tiroirs, sans la moindre suite positive. La bête immonde reste toujours  aux aguets et  ne cesse d’attaquer par des agressions  si sauvages, les instigateurs  de ces échauffourées ne semblent  point s’inquiéter  et reviennent à la charge à la moindre occasion pour  rallumer le feu de la haine et causer tant de dégâts. Aujourd’hui, la violence dans les stades  n’épargne aucune région du pays et cible tous  les niveaux de la pyramide du football national, et ce fléau a tendance toujours  à persister  dans sa courbe croissante tant qu’il ne sera totalement éradiqué. Ce drame  hebdomadaire doit  inciter tous les partenaires impliqués dans la gestion de prés ou de loin dans le monde footballistique à se pencher sérieusement sur ce fléau et arrêter des mesures sévères  pour que ce genre de dépassement  si déplorable  ne se reproduise plus et pour que les agitateurs soient sévèrement punis par la justice. Le sport est un facteur d'unité, il ne doit  nullement et absolument pas devenir un facteur de division, à travers les scènes de vandalisme aux retombées  si fâcheuses", l'impératif de prendre des mesures si fermes à l'encontre des équipes dont le public est à l'origine des actes de violence commis  dans les  stades, est  d’une nécessité absolue  et doit être pris  en toute urgence, car il en va de l’avenir de ce sport-roi,si malmené par tant de médiocrité  et de sauvagerie !


Lire la suite sur Réflexion.

Commentaires

Publier des annonces gratuites

Petites annonces Babalweb Annonces

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites