CS Constantine

Un nul amer



En concédant le match nul, vendredi soir, face à une équipe de l’AS Aïn M’lila (0-0) en délicatesse avec le classement, les Constantinois du CSC se sont compliqué la tâche dans la course au titre de champion lequel, s’il ne figure pas officiellement parmi les priorités de l’antique club, reste dans les cordes des camarades de Hocine Benayada, et, surtout, demeure le vœu des dizaines de milliers de supporters qui rêvent d’un deuxième sacre consécutif.

Lucide, l’entraîneur Denis Lavagne, sous la houlette duquel le CSC a amorcé une résurrection spectaculaire, avait pourtant averti ses éléments qu’il fallait se méfier du voisin m’lili, dans ce qui avait tout l’air d’un match piège.

À la fin des débats, il a déclaré : « C’est un peu le match qu’on attendait. On savait que ça allait être difficile, que l’adversaire allait se cantonner en défense et tenter de prendre un point. Il faut dire qu’aujourd’hui, nous sommes devenus l’équipe contre laquelle il faut essayer de ne pas perdre ».

Et d’ajouter, concernant le rendement de ses poulains: « Les joueurs étaient dans un bon état d’esprit. Ils ont fait les efforts nécessaires et bataillé pour gagner, mais ils ont peut-être manqué de calme. On a trop verticalisé le jeu à vouloir aller trop vite de l’avant, et par moment, il faut savoir se montrer plus patient ». Cependant, le technicien français préfère ne pas s’attarder sur ce semi-échec à domicile, en se projetant d’ores et déjà dans le prochain match, mardi, face au Paradou AC à Alger : « La série des victoires s’arrête, mais celle de l’invincibilité de l’équipe continue depuis 14 matchs, et on va essayer de bien préparer la rencontre face au PAC afin de repartir sur une autre série de victoires. Il faut bien récupérer parce que ce sera difficile, mais je suis convaincu qu’on peut battre tout le monde ».

De son côté, le manager général Tarek Arama a pointé du doigt la pelouse du stade Hamlaoui, responsable, selon lui, de cette contre-performance : « C’est un derby, et aujourd’hui l’ASAM a pu prendre un point, en adoptant un schéma défensif, mais il faut dire que l’état de la pelouse nous a sérieusement handicapés, même si nous avons mis du temps à rentrer dans le match. Il y a également le rythme infernal auquel sont soumis les joueurs depuis des mois. Cela dit, notre objectif reste toujours le podium ». Enfin, il convient de signaler l’attitude de la galerie clubiste qui a tenu à saluer longuement les 22 acteurs à la fin du match.


Lire la suite sur El Watan.

Commentaires

Publier des annonces gratuites

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites