Chlef.. La cité Charra en piteux état



Malgré l’amélioration relative du cadre de vie du citoyen qui a longtemps souffert des affres qu’il affronte quotidiennement au sein de son espace vital et environnemental, décidée par les autorités locales, certains quartiers de la ville de Chlef, notamment la cité Charra, la propreté fait vraiment défaut. D’aucuns ont trouvé que leur quartier se dégrade de mal en pis et que certains problèmes soulevés à maintes reprises qui font partie du lot quotidien perturbent encore à cause de leur non-prise en charge par les services compétents. En entrant à la cité, la saleté tape à l’œil notamment au niveau du bâtiment qui renferme les logements F2.

Certains occupants manquant de civisme jettent leurs sachets d’ordures à partir des étages formant ainsi un amas d’immondices et de détritus qui jonchent le sol et qui dégagent des odeurs nauséabondes du fait du manque de bacs à ordures ; des chiens et des chats errants ainsi que les rongeurs et les moustiques perturbent la tranquillité des voisins. Ainsi, la vie de ces derniers est exposée au danger de ces bêtes et insectes, vecteurs de graves maladies infectieuses, de surcroît, mortelles. Le quartier est dans un piteux état. Les appels des services concernés aux habitants de la cité afin de faire preuve de plus de civisme sont restés sans suite. Les pouvoirs publics ont répondu à l’appel des habitants de la cité pour la réalisation d’un mini-stade de proximité et qui a été réalisé à l’intérieur de la cité mais, malheureusement, il a été totalement saccagé.
Le grillage de clôture a été complètement enlevé et la surface de jeu totalement rendue hors d’usage dans l’indifférence quasi générale. Ce qui est le plus révoltant dans cette situation, c’est le silence étrange observé autant par les autorités que les habitants de cette cité face au massacre de ce qui reste des aires de jeux pour enfants. Où vont donc jouer désormais ces derniers, privés de leur unique espace de loisirs ? C’est une atteinte grave et intolérable à un bien public construit avec les deniers de l’Etat.
A. Ali


Lire la suite sur Le Temps.

Commentaires

Publier des annonces gratuites

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites