Tizi-Ouzou.. Un programme de plantation de 28 000 arbres



Cela s’ajoutera au programme de plantation, de greffage et de la taille de l’olivier qui concernera plus de 58 000 arbres dont a bénéficié la wilaya.

Dans le cadre des programmes de la relance de l’activité économique en milieu rural, la wilaya de Tizi-Ouzou a bénéficié d’un nouveau programme visant la plantation de plus de 28 000 arbres dont des oliviers, des cerisiers et des figuiers. Ledit programme sera lancé au mois de septembre prochain. Cela s’ajoutera au programme de plantation, de greffage et de la taille de l’olivier qui concernera plus de 58 000 arbres dont a bénéficié la wilaya auparavant, et les 3 605 autres, ce qui a permis la plantation de 360 000 arbres et ce, dans le cadre du PPDRI, 2010-2014 et les 29 000 plants d’oliviers de replantions suite aux incendies de 2017. A propos de l’ouverture des pistes agricoles, un programme visant l’ouverture de 200 km de nouvelles pistes pour cette année et 380 km et d’aménagement des axes routiers qui mènent vers ces pistes dont l’objectif est de promouvoir l’agriculture de montagne est sur les tablettes. «Ces programmes sont attribués à l’entreprise ERGR de gré à gré», a affirmé Kamel Tahir, responsable au niveau de la Direction des Forêts de la wilaya de Tizi-Ouzou. Il est à préciser que cette dernière dispose d’une superficie agricole globale de 295 000 ha dont 112 000 ha de zones forestières, ce qui représente 45%.
Tahir a mis l’accent sur la préservation du patrimoine forestier existant et qui a une valeur ajoutée pour l’économie nationale. «Il est temps d’encourager la production du chêne liège qui a une valeur économique, sachant qu’il présente une superficie de 23 000 ha au niveau local», lance-t-il. Pour cela, un riche programme a été prévu pour demain où il y aura la plantation de 3 500 arbres au niveau des 5 circonscriptions dont 300 arbres au niveau de l’établissement pénitentiaire de Tizi-Ouzou. Interrogé sur l’état d’avancement de la campagne de plantation des arbres forestiers 2018/2019 dont a bénéficié la wilaya, le même interlocuteur a fait savoir que plus de 90% des arbres produits par la pépinière d’Aghribs, au nombre de
63 000, ont été plantés. Un travail qui a été établi en collaboration avec le mouvement associatif et les APC.

Les travaux d’aménagement de la forêt de Harouza avancent
Par ailleurs, Kamel Tahir a tenu à souligner que leur Direction a mis tous les moyens pour la réalisation des 5 forêts récréatives dont a bénéficié la wilaya. A ce sujet, il s’est montré satisfait de l’état d’avancement des travaux d’aménagement de la forêt récréative de Harouza, sur les hauteurs de la capitale du Djurdjura. Il a tenu à rassurer que les délais de livraison de cette forêt seront respectés, puisqu’elle sera prête au public à l’horizon 2020. Ce projet, sous forme d’une forêt récréative, devait être réalisé dans la commune d’Aghribs en 2010 avant que l’ex-ministre de l’Environnement, lors d’une visite dans la wilaya, ne décide de le transférer au chef-lieu de wilaya et plus précisément au niveau de la forêt de Harouza.
Ce parc de loisirs et de détente, le premier du genre sur le territoire de la wilaya de Tizi-Ouzou, devrait être bâti sur une superficie globale de 66 hectares pour un budget initial de 15 milliards de centimes avant d’être revu à la hausse pour atteindre les 70 milliards. Ceci, tandis que les 4 autres forêts récréatives (3 à Azazga et 1 à Aït Aggoucha) ne sont pas encore lancées. «On attend le décret portant création de ces forêts qui sera signé par le ministère de la tutelle et, par la suite, on procédera aux démarches de la désignation des entreprises réalisatrices en se référant au code des marchés publics.»
Questionné sur les mesures prises par leur Direction pour éradiquer le singe magot, un danger pour les populations issues des localités montagneuses ces dernières années, il a affirmé que des actions sont entreprises par leur Direction visant de reconstituer l’habitat de ce singe qui est la forêt pour éviter son déplacement dans ces villages montagneux. «Il est temps de restituer son habitat qui est la forêt qui est totalement détruite. Certes, cela prendra du temps, mais il est temps pour faire face à ce fléau.»
Z.C.Hamri


Lire la suite sur Le Temps.

Commentaires

Publier des annonces gratuites

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites