Les éleveurs d’Imaloussen crient leur détresse.. Une perte de 40 000 litres de lait



La grève générale qui a eu lieu la semaine dernière a eu des répercussions négatives sur le chiffre d’affaires non seulement des commerçants de la wilaya de Tizi-Ouzou qui ont baissé leur rideaux, mais aussi des éleveurs d’Imaloussen, dans la localité de Timizart, Sidi Mansour. Une perte de 40 000 litres de lait de vache qui n’ont pas été récupérés par les usines à savoir Colaital et celle de Oued Amizour, dans la wilaya de Béjaïa. C’est un véritable cri de détresse qui a été lancé par les éleveurs qui sont au nombre de 150 qui ont vu leur collecte versée dans les avaloirs faute de la récupération des deux laiteries citées ci-dessus auprès des centres de collecte. Des pertes colossales ont affecté le chiffre d’affaires de ces éleveurs qui appellent la Direction des services agricoles (DSA) de Tizi-Ouzou de leur venir en aide pour faire face à cette situation «déficitaire». «J’ai contacté le service de collecte de lait de l’usine Colaital jeudi dernier pour me donner des explications sur le boycott de la collecte de lait auprès des centres de collecte et j’étais surpris de leur réponse en m’expliquant que cette décision est venue des responsables de leur usine.
Les collecteurs ont déposé le lait au niveau du Centre de collecte, mais l’usine ne l’a pas récupéré durant la grève générale», regrette Athmane Yermèche, coordinateur de l’association des éleveurs d’Imalloussen. Ces éleveurs appellent la DSA à contribuer pour faire face à cette situation à laquelle ils sont confrontés. Pour leur part, les services agricoles de la wilaya pointent du doigt les éleveurs accusés d’avoir mis beaucoup de temps pour soulever ce problème qui devait être réglé en temps réel.
«Ces éleveurs devaient soulever ce problème de la collecte du lait durant cette période de grève générale. Il y a un service minimum pour prendre en charge les doléances qui devront intervenir auprès de ces usines qui n’ont pas récupéré leur lait et avoir des explications sur les causes de cet empêchement de le récupérer. Sinon, nos services interviendront auprès des autres laiteries de la wilaya, qui sont au nombre de 24, pour récupérer le lait de ces éleveurs», dira Malika Messaoudi, responsable au niveau de la DSA.
Z. C. H.


Lire la suite sur Le Temps.

Commentaires

Publier des annonces gratuites

Petites annonces Babalweb Annonces

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites