Handball

 Imbroglio à la FAHB et stupéfaction des clubs



Deux arbitres et un commissaire de match algériens sont au Maroc pour officier le 35e Championnat d’Afrique des clubs vainqueurs de coupe de handball, qui s’achève aujourd’hui dans la ville d’Oujda.

Jusqu’ici, rien d’anormal, mais le hic c’est que les équipes de handball du CR Bordj Arréridj (CABBA) et de l’ES Aïn Touta ont été privées par la Fédération algérienne de handball (FAHB) de prendre part à cette compétition africaine, en raison de la participation de la formation de Widad Smara des territoires sahraouis occupés par les forces marocaines.

La question qui se pose est de savoir pourquoi cette décision du boycott de ces Championnats d’Afrique n’a pas été appliquée aux arbitres algériens et au commissaire de match (président d’une ligue régionale de handball), qui a même supervisé la rencontre qui a mis aux prises le Widad de Smara avec l’ES Tunis ?

D’après une source sûre, le ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS) n’était au courant ni de la présence des deux referees ni du commissaire de match algériens dans le cadre de ce rendez-vous africain !

Le président de la FAHB, Habib Labane, qui est en même temps membre du bureau de la Confédération africaine de handball (CAHB) est présent au Maroc, à l’occasion de ce Championnat d’Afrique des clubs. Quelle sera donc la réaction du MJS ? Une chose est sûre, les dirigeants du CRBBA et l’ESAT ont mal digéré ce deux poids deux mesures, de la FAHB. Affaire à suivre. 


Lire la suite sur El Watan.

Commentaires

Publier des annonces gratuites

Petites annonces Babalweb Annonces

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites