TRIBUNE. « Monde musulman, je ne vous souhaite pas un bon Ramadan »



Désolée, mais je ne vous souhaite pas un bon ramadan.

A l’heure où des millions de Ouïghours et d’autres musulmans souffrent et meurent dans les camps de concentration chinois, où toute la population turcophone de la région ouïgoure est privée de ramadan, où les musulmans sont contraints par les autorités chinoises de manger du porc, de boire de l’alcool, de renier leur religion, où leurs mosquées millénaires sont démolies, leurs livres en écriture arabe brûlés ; à l’heure où vous, pays musulmans, observez un silence complice ; où vous allez même, pour certains d’entre vous, jusqu’à approuver ce monstrueux crime contre l’humanité afin de préserver vos relations avec la Chine, je ne peux pas vous souhaiter un bon ramadan.

Je ne peux pas vous souhaiter un bon ramadan pendant que les Yéménites sont bombardés quotidiennement par un autre pays musulman depuis plus de trois ans, que toute la population du Yémen meurt de famine et de choléra dans l’indifférence totale du monde musulman. Que des pays musulmans commercent tranquillement avec Israël qui pourtant bombarde les Palestiniens.

Ces horreurs sont devenues banales dans le monde musulman. Or vous restez de marbre, vous vous taisez, ou pire : vous en êtes les complices, voire les auteurs. Comment pouvez-vous alors prétendre vivre dignement ce mois sacré où tous les musulmans sont invités à faire le bien, lutter contre l’injustice et diffuser la bonté ? Le ramadan n’a aucun sens si vous vous comportez lâchement face à ces ignominies, vous contentant d’alimenter le capitalisme islamique avec vos achats de fête. Le ramadan vous est même interdit – « haram » – si vous restez les bras croisés pendant que des millions de vos coreligionnaires sont privés de ramadan, privés de vivre tout court.

Alors, passez ce mois du ramadan en partageant non pas des photos de nourriture, mais des informations, des visages de ces victimes qui sont comme vous des créatures de Dieu, comme vous des musulmans. Et surtout, faites pression où que vous soyez sur vos élus, vos députés, votre gouvernement, pour que ces atrocités prennent fin, pour que les régimes de terreur comme ceux de la Chine, de l’Arabie saoudite, d’Israël, ressentent la puissance des gens ordinaires, des musulmans dignes de ce nom.

Monde musulman, c’est un ramadan d’action que je vous souhaite.

Dilnur Reyhan est enseignante à Institut national des Langues et Civilisations orientales (INALCO), présidente de l’Institut ouïgour d’Europe, directrice de publication de la revue franco-ouïghoure « Regard sur les Ouïgour-e-s ».

Ce texte a été préalablement publié sur le site internet du Nouvel Observateur 


Lire la suite sur Algérie Part.

Commentaires

Publier des annonces gratuites

Petites annonces Babalweb Annonces

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites