Décès d’un manifestant d’un arrêt cardiaque à Alger



La marche du 14e vendredi à Alger a été marquée par le décès d’un manifestant,  qui a succombé à un arrêt cardiaque. Agé d’une quarantaine d’années, cet homme habitant l’ouest d’Alger a eu un malaise. Des manifestants lui sont venus en aide et ont appelé des secouristes volontaires présents sur les lieux. Mais c’était déjà trop tard, le cœur avait lâché.

D’après les informations recueillies sur place, la victime est mariée et père de deux enfants. Cet homme est la troisième personne morte dans les marches depuis le début du mouvement populaire pour le changement, le 22 février. En effet, la première victime remonte au vendredi 1er mars. Il s’agit du défunt Hassan Benkhedda, fils de Benyoucef Benkhedda, deuxième président du GPRA. Il y  a eu ensuite le jeune Ramzi Yettou qui a succombé à ses blessures, le 12 avril.

M. S.


Lire la suite sur Algérie Patriotique.



Publier des annonces gratuites

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites