Confidentiel. L’épouse du général Belkecir et ex-Présidente de la Cour de Tipaza veut s’enfuir à l’étranger



En dépit de son limogeage de son poste de Présidente de la Cour de Tipaza, Fatiha Boukhers, l’épouse du commandant de la Gendarmerie Nationale, le général Ghali Belkecir, continue d’alimenter une vive polémique au sein du sérail algérien. D’après nos investigations, cette magistrate impliquée dans de nombreuses affaires de malversations financières controversées cherchent en ce moment à quitter l’Algérie pour s’enfuir à l’étranger. 

D’après nos sources, c’est Fatiha Boukhers qui avait déposé sa démission en réclamant au ministère de la Justice de la « libérer » de ses fonctions pour qu’elle puisse partir à l’étranger alors que de nombreux soupçons de corruption et de blanchiment d’argent pèsent contre elle. Après la chute brutale de son « protecteur et ami », Tayeb Louh, l’ex-ministre de la Justice, l’épouse du général Ghali Belkecir se sent en danger et redoute une fin tragique dans le sillage des poursuites judiciaires enclenchées à l’encontre de tous les anciens puissants du régime Bouteflika.

Le général Ghali Belkecir est intervenu à maintes reprises pour demander au ministère de la Justice de mettre fin aux fonctions de son épouse. Le sulfureux commandant de la gendarmerie nationale a mobilisé tout son réseau pour arriver à sa fin dans le but de « sauver » son épouse d’un véritable traquenard qui risquait de se refermer sur elle. D’autant plus que les langues de tous les magistrats des tribunaux relevant de la Cour  de Tipaza ont commencé à se délier. Les dossiers et lettres de dénonciations pleuvaient depuis plusieurs semaines sur le bureau de l’inspection générale du ministère de la Justice. La femme du général Belkecir risquait une inculpation dans une affaire de corruption à n’importe quel moment.

Aujourd’hui, le général Belkecir espère la mettre à l’abri en « l’expédiant » à l’étranger en compagnie de son fils Rafik, un autre personnage clé cité dans plusieurs marchés douteux. Les Belkecir vont-ils passer sous les fourches caudines ou vont-ils réussir à fuir l’Algérie ?


Lire la suite sur Algérie Part.

Commentaires

Publier des annonces gratuites

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites