CSC

Vers un bras de fer Benayada – direction ?



Chahrour «Je n’ai jamais songé à quitter le CSC»

Le défenseur Hocine Benayada est très en colère après avoir appris, lors des deux derniers jours, que la direction s’oppose à son départ en Europe. Une décision qui a surpris le joueur lequel a reçu une offre d’un club français de division deux et d’un club portugais de première division. Mais les dirigeants ne veulent rien entendre et tiennent à lui, surtout après la perte de la piste de Helaïmia qui a signé dans un club belge il y a quelques jours et le départ de Khadir vers un club marocain. Au train où vont les choses, tout porte à croire qu’on se dirigera droit vers un bras de fer entre Benayada et la direction du club. Le joueur ne veut rien entendre et persiste et signe pour changer d’air cet été. Dans le cas contraire il menace de boycotter la période de préparation d’intersaison.

Il promet de ramener l’offre écrite avant le 20 juin
Le joueur est décidé à tout faire pour convaincre les dirigeants de le laisser partir tenter une expérience professionnelle dans un club européen. Benayada, qui a déjà discuté avec le DG Saïd Naouri, où ce dernier lui a exigé d’apporter un écrit prouvant ses contacts avec un club français et portugais, promet de donner cette preuve avant le 20 juin prochain. Naouri de peur de voir Benayada s’engager avec un club des pays du Golfe a exigé une preuve par écrit de cette offre émanant d’un club français de Ligue deux et d’un club portugais de première division.

La direction refuse de le libérer après avoir perdu Helaïmia
Dans un premier temps, Naouri avait pris la décision de faciliter le départ de Benayada vers un club européen comme souhaité par le joueur, mais ces deux derniers jours la donne a changé. Puisque la direction a pris la décision de tout faire pour garder le joueur dans l’effectif. La raison, est due à la signature de Helaïmia le sociétaire du MC Oran dans un club belge de première division ces derniers jours. Pressenti pour combler le vide qui sera laissé par Benayada, Helaïmia s’engage finalement avec un club européen au grand dam des responsables du CSC. Ce qui a poussé la direction à s’opposer au départ de Benayada, surtout que l’équipe sera appelée à disputer la Ligue des champions arabe la saison prochaine. Les responsables seront dans l’obligation de recruter deux arrières latéraux dans le cas du départ de Benayada, puisque Khadir est partant pour l’IR Tanger du Maroc.

Le joueur menace de boycotter la préparation d’intersaison
Hocine Benayada ne veut rien entendre et il est décidé à changer d’air et à ne pas rater cette occasion qui s’offre à lui d’embrasser une carrière professionnelle en Europe. Dans le cas où la direction le bloque et ne le laisse pas partir, le joueur a pris la ferme et extrême décision de bouder la préparation d’intersaison et de ne pas se présenter aux entraînements le 1er juillet prochain. Mais la direction ne l’entend pas de cette oreille et menace de le sanctionner lourdement.

Le scénario Abid se répète et les supporters divisés
Tout le monde se souvient de ce qui s’est passé la saison passée avec l’attaquant de pointe Mohamed Amine Abid. Ce joueur, qui a terminé deuxième meilleur buteur du championnat, était sur les tablettes de plusieurs clubs des pays du Golfe et il a eu des offres alléchantes. Mais la direction à sa tête Tarek Arama s’est opposée à son départ. Une décision qui n’a pas été du goût du joueur qui était très affecté et qui a même boycotté la reprise et la préparation d’intersaison. Ce qui s’est répercuté sur son rendement en ratant complètement sa saison. Le même scénario se répète avec Hocine Benayada lié pour une autre saison avec le CSC et qui veut embrasser une carrière professionnelle en Europe. Mais la direction tient à lui et ne veut pas le libérer. Ce qui n’est pas fait pour arranger les affaires du joueur, qui ne veut rien comprendre et se montre plus que jamais décidé à aller monnayer son talent dans le vieux continent. Du côté des supporters, ces derniers sont divisés. Il y a une partie des Sanafir qui veulent voir Benayada poursuivre l’aventure avec le CSC et une autre partie qui veut voir ce joueur réaliser son rêve de jouer en Europe.

Benayada : «Jouer en Europe reste mon objectif et je ne fais pas de chantage»
Hocine Benayada ne veut rien entendre et persiste et signe pour jouer en Europe la saison prochaine, et ce malgré le refus de la direction de le garder dans l’effectif : «Ma décision est prise et elle est irrévocable. Je ne changerai pas d’avis et je veux jouer en Europe. Car des opportunités pareilles ne se présentent pas tous les jours et je dois les saisir pour réaliser mon rêve d’enfance de jouer en Europe. J’espère que les dirigeants seront compréhensifs avec moi et me faciliteront mon départ.»
 

Chahrour «Je n’ai jamais songé à quitter le CSC»

Tout d’abord qu’en est-il de vos nouvelles ?
Dieu merci je vais bien et je suis en forme, puisque la blessure fait partie du passé. J’ai terminé la rééducation et j’ai commencé à m’entraîner en solo. J’ai commencé à courir et la blessure fait partie du passé.

Vous êtes déçu de ne pas pouvoir gagner un titre cette saison, n’est-ce pas ?
C’est vrai, je ne suis pas le seul à regretter ce ratage, car on pouvait gagner au moins un titre. Mais c’est bien dommage, on a loupé la qualification en finale en Coupe d’Algérie face au CRB.

Êtes-vous satisfait de votre parcours avec le CSC, pour votre première saison ?
Je ne suis pas satisfait à 100% de mon parcours avec le CSC, car je voulais bien contribuer à gagner un titre. Mais on doit mettre de côté la saison passée et penser à l’avenir. On va se préparer en conséquence, pour attaquer la nouvelle saison en force.

On comprend bien que vous n’allez pas quitter le CSC ?
C’est clair que je ne vais pas quitter le CSC, car je suis sous contrat pour une autre saison. Et si j’aurai une offre de l’étranger on verra bien, du moment que ce sera bénéfique pour moi et pour le club. Sinon je ne changerai pas le CSC pour un autre club.

Un dernier mot ?
Je profite de l’occasion pour demander pardon aux Sanafir, au nom de mes coéquipiers, de ne pas leur avoir procuré de la joie, en ne leur offrant pas un titre. On leur promet de revenir en force la saison prochaine en renouant avec les titres. Mais j’espère que la situation va s’améliorer dans les prochains jours.
 

Hamoudi aujourd’hui à Constantine pour rencontrer le wali
Le président directeur général Brahim Hamoudi est attendu aujourd’hui à Constantine, pour aller à la rencontre du premier magistrat de la wilaya Saïdoune. Il a répondu à l’appel du wali de Constantine et aussi des supporters qui sont très inquiets de la situation du club. Les deux hommes devront aborder le sujet ayant trait à l’actualité du club et trouver des issues favorables pour lui permettre d’attaquer la nouvelle saison sportive sous de bons auspices et dans de meilleures conditions.

Lamri et Aroussi attendus demain pour renouveler
ll  Les deux joueurs Sid-Ali Lamri et Aroussi, qui sont en fin de contrat avec le CSC, ont été appelés par le directeur général Saïd Naouri, pour négocier la prolongation de leurs contrats avec le club. Ils sont attendus ce mardi au siège du club, pour trouver un accord qui arrangera toutes les parties. Les dirigeants ne veulent pas voir Aroussi et Lamri jouer sous d’autres cieux que le CSC et feront tout pour les convaincre de prolonger pour deux autres saisons.

 


Lire la suite sur Le Buteur.

Commentaires

Publier des annonces gratuites

Petites annonces Babalweb Annonces

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites