Industrie automobile

Inauguration de la nouvelle usine de PSA au Maroc



...

Le constructeur automobile français PSA (Peugeot, Citroën, DS, Opel, Vauxhall) a inauguré, jeudi dernier au Maroc, une nouvelle usine d’une capacité de production de 100 000 véhicules par an, avec l’objectif de doubler d’ici 2021 le volume de ses ventes dans la zone Afrique- Moyen-Orient. L’usine, située près de Kénitra, à environ 200 km au sud du port de Tanger Med, produit déjà depuis décembre les moteurs destinés aux 208, un modèle également produit en Slovaquie, selon la même source. La capacité de la plateforme de production nouvelle génération sera progressivement augmentée à 200 000 véhicules par an.

A la signature de l’accord de principe, en 2015, PSA avait affiché son objectif de lancer une «offensive commerciale» en Afrique. L’unité de Kénitra, qui comptera à terme 2500 salariés et 1000 intervenants en sous-traitance, a été construite en quatre ans sur une zone industrielle classée «zone franche», où se sont installés plusieurs équipementiers automobiles. «Avec cet écosystème, PSA a créé 19 000 emplois directs» grâce aux investissements du groupe et des équipementiers, s’est félicité Moulay Hafid Elalamy. Au total, le secteur automobile a vu 116 000 créations d’emplois depuis 2014. Jean-Christophe Quemard, le directeur PSA de la zone Afrique-Moyen-Orient, a salué dans son discours la «contribution sans faille» du Maroc qui a permis «à l’usine d’être au meilleur standard du savoir-faire» avec un «réseau de fournisseurs automobiles de classe mondiale». PSA affiche un taux d’intégration de 60% (pièces fabriquées sur place), en phase avec ses engagements auprès du ministère marocain de l’Industrie, qui a fait du développement d’«écosystèmes» son cheval de bataille.

L’installation du groupe au Maroc a entraîné l’ouverture d’une soixantaine d’entreprises, dont 27 «greenfields» (créations nouvelles), selon des sources concordantes. Le groupe chinois Dicastal, n°1 mondial de la fabrication de jantes en aluminium, a ainsi lancé début juin une nouvelle unité de production au Maroc, selon M. Elalamy, cité par l’Agence France presse. Le secteur automobile arrive depuis 2014 en tête des exportations au Maroc (24,4% des exportations en 2016, devant le secteur agricole et le phosphate).

L’industrie automobile a atteint un chiffre d’affaires à l’export de 70 milliards de dirhams (6,5 milliards d’euros) en 2017 et les autorités visent les 100 milliards d’ici 2020. PSA a été précédé au Maroc par son rival français Renault, qui a ouvert en 2012 sa plus grande usine en Afrique sur la zone franche de Tanger – 1,1 milliard d’euros investis, 7000 employés, des exportations dans 74 pays et un horizon de production de l’ordre de 500 000 véhicules en 2022. 


Lire la suite sur El Watan.

Find cheap hotels
Publier des annonces gratuites

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie
Babalweb Annonces Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites