Indice sur le marché de la large bande et de la téléphonie

L’Algérie classée deuxième en Afrique



L’indice de maturité des télécommunications BuddeComm classe l’Algérie au deuxième rang en Afrique après l’île Maurice et juste avant l’Afrique du Sud.

Cet indice qui s’intéresse au marché de la large bande, de la téléphonie mobile et des lignes fixes, classe les pays sur une échelle de 1 à 100 suivant des paramètres économiques. L’île Maurice qui est en tête de ce classement en Afrique remporte un score de 49 points, contre 43 points pour l’Algérie et 34 pour l’Afrique du Sud. Le trio en tête du classement, Maurice, Algérie et Afrique du Sud, dépasse ainsi la Tunisie et le Ghana anciennement leaders. L’importante affluence de touristes a motivé Maurice à augmenter ses capacités de couverture en moyens de télécommunication. «Les opérateurs ont déployé des services basés sur la fibre optique dans un certain nombre de localités. Mauritius Telecom a investi 5,1 milliards de roupies (près de 1 md d’euros) pour déployer la fibre optique sur l’île. La fibre est disponible pour environ 85% de la clientèle haut débit fixe de la société.» Pour l’Algérie, l’indice cite l’opérateur public Mobilis «qui a fait appel à Huawei en tant que partenaire pour la migration de son réseau vers la 5G. La pénétration de la téléphonie mobile approche les 116% et l’internet mobile représente environ 92% de toutes les connexions Internet du pays».

La téléphonie mobile est largement le service de télécommunication dominant en Afrique, indique l’indice en notant qu’il représente plus de 90% de toutes les lignes téléphoniques du continent. La dominante utilisation de l’internet mobile (95% et 99% de l’ensemble des connexions internet) est due au «très mauvais état des infrastructures de téléphonie fixe sur la plupart des marchés». Autre paramètre souligné par l’indice, celui du taux élevé de pénétration de la téléphonie mobile boosté par le nombre important de consommateurs possédant plusieurs cartes SIM, malgré les mesures prises par les outils de régulation des marchés.


Lire la suite sur El Watan.

Commentaires

Publier des annonces gratuites

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites