Pétition. Algérie

N’oublions pas les détenus d’opinion qui croupissent encore en prison



...

Au moment où le peuple algérien continue pacifiquement à battre le pavé par millions et à revendiquer la fin d’un régime totalitaire et le passage à un régime véritablement démocratique, une répression inouïe et une compagne d’intimidations s’abattent sur les militants et les manifestants pacifiques en Algérie.

Face à l’escalade de la répression et des arrestations arbitraires commanditées par le commandement militaire incarné par Gaid Salah qui, pour se maintenir, tente de diviser le mouvement par la diversion et le mensonge, l’urgence de mener des actions et de maintenir la mobilisation dans la prudence devient vitale.

Aujourd’hui, M.Lakhdar BOUREGAA commandant de la wilaya 4 historique et beaucoup d’autres détenus croupissent dans les prisons algériennes. Leur seul tort est d’avoir brandi le drapeau amazigh, réclamé une transition démocratique, un Etat-civil de droit et démasqué les manœuvres du commandement militaire. En effet, pour ce dernier, tous ceux et toutes celles qui n’adhèrent pas à sa feuille de route, sont naturellement et systématiquement des traîtres à la solde des puissances étrangères ennemies de l’Algérie.

Le collectif « libérons l’Algérie » dénonce et condamne fermement toutes les arrestations arbitraires et appelle à leur libération immédiate et sans conditions. Il exige également, la cessation des intimidations à l’encontre des manifestants et des militants. Et réclame aussi, l’ouverture de la capitale «Alger » à tous les Algériens et les Algériennes désirant se manifester pacifiquement. Dans le sens d’exercer la pression pour la libération de tous les détenus politiques et d’opinion, nous lançons une pétition citoyenne et militante.

Cette pétition est appelée à être signée par les militants politiques, les syndicalistes, les militants associatifs, les intellectuels, les universitaires, le monde culturel et tous les citoyens et citoyennes libres, épris de démocratie, révoltés contre la répression, l’injustice et l’arbitraire en Algérie.

Paris, le 17/07/2019

Collectif libérons l’Algérie :

– AJOUAD Algérie mémoire
– ACDA (Agir pour la Changement et la Démocratie en Algérie)
– Association Communauté algérienne à l’étranger (ALCAEE).
– Association ADDRA – Collectif « Debout l’Algérie ».
– FFS France Nord.
– Les humanistes.
– Les amis de l’académie berbère.
– Les progressistes.
– Mouvement pour la Jeunesse et le Changement (MJC).
– Riposte Internationale.
– Union pour le changement et le progrès (UCP) France.
– Union des étudiants algériens de France (UEAٍF Sorbonne Université).

Listes des premiers signataires en ordre alphabétique :

– ABANE Meziane, militant des droits de l’homme.
– ACHAB Ramdane, éditeur, Tizi Ouzou.
– ADDAD Hakim, militant politique, membre du collectif CSVM 22 Fev.
– ADDI Lahouari, universitaire.
– ADIB Fayçal, médecin, militant politique.
– AGRAW Boudjemaa, artiste, chanteur.
– AHMIME Noureddine, avocat et militant des DH.
– AINOUCHE Ghilas, caricaturiste et dessinateur.
– AISSANI Farid, militant politique.
– AIT AHMED Sonia, journaliste.
– AIT YAHIATENE Noureddine, architecte.
– AKNINE Arab, ingénieur.
– ALI RACHEDI Abdesselam, Prof de médecine, retraité, militant de la démocratie.
– ALMI Boubekeur dit koukou militant.
– AMAROUCHE Belkacem, ex député, membre de la chancellerie diplomatique du FFS, Belgique.
– AMOKRANE Lakhdar, médecin, premier secrétaire, Jil Jadid.
– ARAB Hachimi, militant démocrate.
– ATMIMOU Mourad, journaliste.
– ATTAR Salem, administratrateur, conseiller retraité de l’UMMTO.
– AZZI Arab, militant politique, ex député.
– BAKIR Mohand, citoyen
– BELABBAS Tahar, syndicaliste défenseur des droits des chômeurs.
– BELAHCEN Hakim chirurgien, 1er secrétaire national du FFS.
– BENCHICOU Mohamed, écrivain.
– BETATACHE Ahmed, maître de conférences en droit.
– BOUCHERGHUINE Adel, journaliste.
– BOUICH Mahrez, enseignant Universitaire et vice-président de la LADDH.
– BOUAICHI yekhlef,militant politique, ancien député.
– BOUFENIK Fatma, Maîtresse de Conférences, Université Oran 2, militante féministe.
– BOUKHELIFA Habib, docteur en art dramatique.
– BOUKHEROUF Belkacem, enseignant à l’UMMTO.
– BOUMALA Fodil, Universitaire, militant politique.
– BOUSSAG Redouane, journaliste – CHILI Nora, militante politique.
– DERRAIS Bachir, réalisateur.
– DJABI Nacer, sociologue.
– DOMRANE Malika, artiste, chanteuse.
– FALI Ammar, médecin, militant pour la démocratie.
– FERHATI Hacene, membre de SOS disparus.
– FERSAOUI Abdelouhab, président de l’association RAJ.
– FILALI Elias, blogueur
– HADAD Nacer, juriste.
– HAMMACHE Said, militant.
– HEBIB Youcef, militant amazigh.
– HERICHE Ahcène, Universitaire.
– IKHLOUFI Djamel, militant politique.
– GRAICHI Ahcene, enseignant.
– KACI Kaissa, militante politique, Canada
– KACI Lounas, militant démocrate, membre de la chancellerie diplomatique du FFS, CANADA.
– KHALFOUNE Tahar, Universitaire.
– KHELIL Said, ancien 1er secrétaire du FFS.
– KHELIL Abdelmoume, SG de la LDDAH.
– LAMROUS Smail, militant démocrate.
– LOUCIF Hacen, journaliste.
– MAARAF Ismail, politologue et enseignant à l’Institut des sciences politiques et relations internationales d’Alger.
– MAHOUI Sonia, militante féministe.
– MAHOUIT nora, avocate.
– MEDJAHED Hamid, artiste.
– MIMOUNI Boualem, Architecte.
– OUALI Hacen, journaliste.
– OUAMRANE Mohammed, Universitaire.
– OUCHICHI Mourad, universitaire.
– OULD OULHADJ Md said, militant démocrate.
– OULEBSIR Rachid, auteur, éditeur.
– OURABAH Said, syndicaliste.
– OUTERBAH Chafia, militante.
– RAHMOUNE Aissa, avocat vice-président de la LADDH.
– REZZOUG Youcef, journaliste.
– SAADI Hend, militant politique, écrivain.
– SIAD Achour, prof à l’université à Montréal.
– SADALI med salem, militant démocrate.
– SAIDI Khellaf, militant Politique.
– SARNI M’hand, militant politique.
– SI AHMED Hamid, militant syndicaliste.
– SI SAID Yahou, militant démocrate.
– SIDHOUM Salah-Eddine, chirurgien.
– TABOU Karim, président de l’UDS.
– TAGUEMOUT Mokrane, militant.
– TAZAGAHRT khaled, député démissionnaire.
– TAZEROUT Idir, journaliste.
– TAZIBT Ramdane Youssef, dirigent du PT.
– ZAID Yacine syndicaliste, militant des DH.
– ZAOUI Amine, écrivain.
– ZENATI Djamel, militant démocrate.
– ZIANI Abdenour, militant démocrate.
– ZIHRAOUI Ahcène, Universitaire.

PS. Cette liste n’est pas définitive, elle sera actualisée au fil des jours.


Lire la suite sur Algérie Part.

Find cheap hotels
Publier des annonces gratuites

Petites annonces Babalweb Annonces

Publier une annonce gratuite

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie
Babalweb Annonces Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites