L’ONM réclame la dissolution de l’ex-parti unique

guerre ouverte entre les moudjahidine et le FLN



Par Mounir Serraï – L’Organisation nationale des moudjahidine (ONM) appelle le ministère de l’Intérieur à appliquer la loi interdisant l’utilisation politique des symboles de la Guerre de libération nationale.

Dans une déclaration de son secrétaire par intérim, Mohand-Ouamar Benlhadj, à l’occasion de la double célébration de l’offensive du Nord Constantinois et du Congrès de la Soummam, l’ONM jette ainsi un nouveau pavé dans la mare, en pleine révolution, exigeant un changement radical du système politique. Cette organisation, qui réitère son soutien au mouvement citoyen qui se bat pour une nouvelle Algérie démocratique et égalitaire, affirme que personne n’a le droit d’exploiter le FLN historique à des fins politiques. Elle rappelle dans ce sillage que le FLN appartient à tous les Algériens et aucun n’a le droit de se l’approprier.

Considérant cela comme élémentaire pour le changement de système de gouvernance, l’ONM insiste sur l’impérieuse nécessité d’appliquer la loi et de protéger ce symbole de la Guerre de libération nationale. Cette organisation invite ceux qui sont au FLN à songer à une autre dénomination. Dans le cas contraire, l’ONM appuierait les appels à la dissolution du parti du FLN.

La direction de l’ex-parti unique n’a pas tardé à réagir. Bien qu’elle ne se soit pas directement attaquée à l’Organisation nationale des moudjahidine, la direction du FLN lance un sondage sur le maintien ou la suppression du ministère des moudjahidine. Une manière pour ce parti de répliquer au nouveau discours de l’ONM.

La guerre est donc ouverte entre les moudjahidine et le FLN qui se sent plus que jamais menacé dans son existence.

M. S.


Lire la suite sur Algérie Patriotique.



Publier des annonces gratuites

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites