ESS

Kenniche participe aux matchs d’application



...

Deux semaines pour convaincre le staff technique

Comme on le sait déjà, l’ex-défenseur de l’Entente Ryad Kenniche travaille régulièrement avec le groupe depuis plusieurs semaines. Il avait demandé la permission de s’entrainer avec l’équipe en début de saison et il y a été autorisé. Pour rappel, il n’a signé dans aucun club l’été dernier en raison de son état de forme, lui qui revenait d’une sérieuse blessure qui l’avait contraint à observer une longue convalescence. Il s’en est remis bien sûr, mais pour reprendre ses moyens physiques, il avait besoin de s’entrainer avec un groupe et il a choisi de revenir Sétif où il travaille très dur dans le but de rejouer au mois de janvier. Il s’entraine le plus normalement du monde avec ses coéquipiers, mais quand il s’agit de matchs d’application ou de rencontre amicales, il n’y participe pas, car cela relève du technique et ça ne concerne que les joueurs de l’Entente. Mais depuis l’arrivée de Nabil Kouki, Kenniche prend part aux matchs d’application à l’entrainement.

Deux semaines pour convaincre le staff technique
La raison est simple, l’entraineur tunisien veut le voir et le superviser, et s’il est satisfait, il le retiendra dans le groupe à partir du mois de décembre. Car lorsque Kouki s’est renseigné sur lui, on lui a expliqué pourquoi Kenniche s’entraine avec l’équipe. Et comme on compte se renforcer en défense au prochain mercato, le coach sétifien s’est dit que celui qu’on cherche est peut-être devant lui, d’autant qu’on ne lui a dit que du bien du niveau qui était le sien avant qu’il se blesse. Il a donc décidé de lui donner sa chance.

Le coach envisage de l’aligner lors d’une joute amicale
Et selon nos informations, l’entraineur tunisien envisage même de l’aligner lors d’un match amical qui sera programmé ultérieurement. Car le championnat va observer une halte juste après cette dixième journée afin de permettre à la ligue de faire jouer tous les matchs en retard. L’Entente n’y est pas concernée et elle sera obligée de disputer une joute amicale pour permettre à ses joueurs de rester compétitifs en prévision du match de la 11e journée contre le Paradou AC à Bologhine. Kenniche a deux semaines devant lui pour convaincre Kouki.

 

Le complexe 8-Mai-45 sauve l’Entente
Nous avons indiqué hier que la direction de l’ESS avait rencontré des problèmes administratifs et d’ordre juridique aussi dans la confection de la billetterie du match de ce samedi entre l’Entente et l’USMBA. Et pour cause, aucun des dirigeants du club n’est habilité en ce moment à signer le moindre document officiel. Jusqu’au 30 octobre dernier, et en l’absence d’un bureau du club amateur qui n’était pas encore réélu, c’est Azzedine Arab, dont le mandat à la tête du conseil d’administration fut prolongé de trois mois. Mais depuis cette date, et puisque le nouveau bureau du CAS n’a pas encore été agrémenté, ni Halfai, ni aucun autre dirigeant n’a le droit de signer quoi que ce soit au nom de l’ESS. Et au moment où l’on se dirigeait vers un match à huis clos, puisqu’aucune autre solution n’a été trouvée pour la confection des tickets de la rencontre, la direction du complexe 8-Mai-45 est venue au secours de l’Entente en se chargeant de l’organisation de la rencontre. Ainsi, toutes les démarches administratives ayant relation avec l’organisation du match ESS-USMBA ont été entreprises par la direction du complexe.

Il y a anguille sous roche
Tout cela n’est pas normal et l’on se demande au passage pour quelle raison le nouveau bureau du CSA qui a été élu il y a plus d’un mois n’a pas encore reçu son agrément. Il y a anguille sous roche. Pendant ce temps-là, le club fonctionne, faut-il le dire, dans l’illégalité. Car si on n’accepte pas la signature de Fahd Halfaia, pourtant élu par l’assemblée générale, cela voudrait dire qu’on ne le reconnait pas comme étant le président du CSA/ESS qui est l’actionnaire majoritaire du club professionnel. Jusqu’à quand va durer cette situation ?

La direction du club bénéficiera de 30% des recettes de la rencontre
Et pour revenir à ce match contre l’USMBA, dont l’organisation fut confiée au complexe 8-Mai-45, il a été décidé que l’Entente bénéficie de 30% des recettes du stade, en espérant que la rencontre pourra attirer la foule.

Ghacha « Nous avons besoin de nos supporters, ils doivent être nombreux ce samedi »
Houssam Ghacha, qui était absent pour avoir fait partie de la sélection nationale militaire qui avait pris part aux Jeux mondiaux militaires, est impatient de reprendre la compétition nationale avec son équipe.  « Cela fait longtemps et j’ai hâte de rejouer en championnat, d’autant que l’équipe a besoin de tous ses joueurs dans ces moments difficiles. Cela a été très compliqué pour nous depuis le début de la saison, mais je suis sûr que tout va s’arranger. L’Entente a besoin de tout monde, surtout de ses supporters. Ces derniers doivent savoir que leur rôle est très important, nous avons besoin d’eux, et je suis convaincu qu’ils seront nombreux samedi prochain pour un retour en force de l’Entente », nous a-t-il déclaré.
 

 


Lire la suite sur Le Buteur.

Publier des annonces gratuites

Petites annonces Babalweb Annonces

Publier une annonce gratuite

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie
Babalweb Annonces Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites