Banques publiques

 Des administrateurs indépendants dans les conseils d’administration



...

Un programme de réforme des banques publiques et de leur gouvernance prendra effet à partir du 15 décembre prochain, a annoncé jeudi le ministre des Finances, Mohamed Loukal.

Ce programme prévoit d’impliquer des administrateurs indépendants afin de participer en qualité de membres au sein des conseils d’administration (CA) des banques publiques. Une implication qui, selon le ministre, permettra «plus de transparence» dans la gestion des banques. «Ces administrateurs, une fois sélectionnés, vont permettre, au sein des six banques publiques, d’asseoir une nouvelle gouvernance dans le cadre de la réforme des organes de gestion pour plus d’efficacité et plus de transparence», dit-il.

Il soutient aussi que «la réforme des organes de gestion va également permettre de mieux déterminer les responsabilités au sein de ces banques et surtout libérer l’esprit d’initiative chez les dirigeants». M. Loukal estime que la réforme des banques publiques passe impérativement par la réforme de la gouvernance.

Le programme de réforme débutera donc le 15 décembre et sera finalisé lors des assemblées générales, prévues en juin 2020. Lors de la réunion du gouvernement de mercredi dernier, il a été rappelé que l’adoption le 25 septembre du plan de réforme des banques en incluant entre autres mesures, des membres indépendants aux CA des banques qui seront choisis sur la base de «leur professionnalisme et de leurs connaissances des métiers bancaires, financiers et économiques et de la technologie numérique ainsi que la séparation entre les rôles du conseil d’administration et le directeur général exécutif chargé de la gestion opérationnelle de la banque».

Notons que Loukal a par ailleurs procédé jeudi à l’installation d’Ahmed Saïdi à la tête de la Cellule de traitement du renseignement financier (CTRF), en remplacement de Abdennour Hibouche. Ce changement intervient en prévision de l’évaluation en 2022 de la politique nationale de lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme. Une évaluation qui sera faite par le Groupe d’action financière (GAFI) et par le Groupe d’action financière du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord (Gafimoan).


Lire la suite sur El Watan.

Find cheap hotels
Publier des annonces gratuites

Petites annonces Babalweb Annonces

Publier une annonce gratuite

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie
Babalweb Annonces Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites