Fin de la grève à Air Algérie



...

Les vols de la compagnie aérienne Air Algérie ont repris ce vendredi vers l'international et l'intérieur suite à l'arrêt de la grève du personnel navigant commercial (PNC).
"Le personnel navigant commercial d'Air Algérie, en grève depuis lundi dernier, a arrêté son mouvement, ce qui a permis la reprise des vols", a fait savoir le porte-parole d'Air Algérie Amine Andaloussi.
Une cellule de suivi et de veille a été mise en place pour rattraper les retards de vols, a-t-il fait savoir.
Saluant la sagesse du PNC, Andaloussi a indiqué que l'arrêt de la grève fait suite aux déclarations du président de la République Abdelmadjid Tebboune, et en réponse à l'appel du ministère des Travaux publics au respect de la décision de justice et à l'arrêt "immédiat" de ce mouvement de protestation.
Le ministère des Travaux publics avait appelé, jeudi, au "respect de la décision de justice qui a qualifié cette grève d'illégale et à la cessation immédiate de ce mouvement, en faisant prévaloir la sagesse et le dialogue.
Ledit ministère a appelé, jeudi, le personnel navigant commercial (PNC) d'Air Algérie, en grève depuis lundi dernier, au respect des décisions de justice et à l'arrêt "immédiat" de leur mouvement.
Le ministère des Transports a affirmé "qu'il sera procédé à l'examen des motifs de cette grève, à la définition des responsabilités et à la prise des mesures adéquates à l'encontre des auteurs de cette situation inacceptable".
Après avoir rappelé le droit à la grève garanti par la Constitution et les lois de la République, le ministère a mis l'accent sur l'impératif d'exercer ce droit conformément aux dispositions prévues dans les règlements en vigueur.
Le ministère a précisé que l'appel "au respect de la décision de justice et à la cessation immédiate de la grève" intervient après "l'épuisement de toutes les voies du dialogue entre les parties en litige afin de résoudre les problèmes soulevés et de leur trouver les solutions adéquates en prenant en considération l'intérêt des clients ainsi que celui de la compagnie et de ses employés".
"La grève ne doit pas être un motif pour porter préjudice aux intérêts des parties concernées", a-t-il estimé.
Le ministère a exprimé "son profond regret" quant à la grève enclenchée par le PNC d'Air Algérie, une grève qui intervient au moment où "le secteur s'apprête à entamer la mise en œuvre de son programme d'action issu du Plan d'action du gouvernement pour la concrétisation du programme du président de la République visant à édifier une nouvelle République, conformément aux aspirations du peuple".
Il a souligné les retombées de ce mouvement de protestation sur les citoyens, en ce sens qu'elles vont à l'encontre de leurs intérêts et leur causent "de grands désagréments".
La grève enclenchée par le PNC lundi dernier avait causé l'annulation et le retard de plusieurs vols internationaux et locaux.
Le Syndicat national du personnel navigant commercial algérien (SNPNCA) avait annoncé que les revendications des PNC ne sont pas d'ordre matériel, mais d'ordre social pour l'amélioration des conditions de travail et la gestion des ressources humaines et des équipements, outre la répartition d'un volume horaire juste en termes des programmes mensuels pour chaque employé du PNC.
En revanche, Air Algérie avait affirmé, dans un communiqué, que les revendications de ce syndicat "sont principalement salariales".


Lire la suite sur Le jeune indépendant.

Find cheap hotels
Publier des annonces gratuites

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie
Babalweb Annonces Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites