Report du procès en appel de Sellal, Ouyahia et Haddad relatif à l’argent du 5e mandat



...

Par Mounir Serraï  Le procès en appel des deux Premiers ministres Ahmed Ouyahia, Abdelmalek Sellal, de l’homme d’affaires Ali Haddad, d’autres anciens hauts responsables de l’Etat et hommes d’affaires a été reporté au 1er mars. Le report a été demandé par les avocats de la défense. Ce procès en appel avait été déjà reporté une première fois le 12 février par la Cour d’Alger.

Ce procès intervient aux appels du parquet mais aussi du collectif de défense. Le tribunal de Sidi M’hamed avait condamné, le 10 décembre 2019, Ahmed Ouyahia à une peine de 15 ans de prison ferme assortie d’une amende de deux   millions de dinars, avec confiscation de tous ses biens et Abdelmalek Sellal à une peine de 12 ans de prison ferme assortie d’une amende d’un million de dinars.

Plusieurs autres anciens ministres ont écopé de peines allant de 3 à 10 ans de prison ferme. Il s’agit notamment de l’ancien ministre Yousfi Youcef, qui a écopé d’une peine de 10 ans de prison ferme, de l’ancien ministre Bedda Mahdjoub d’une peine de 10 ans de prison ferme, de l’ancienne ministre Zerhouni Nouria Yamina d’une peine de 5 ans de prison ferme et de l’homme d’affaires Mazouz Ahmed d’une peine de 7 ans de prison ferme avec confiscation des fonds saisis

Les hommes d’affaires Hassan Larbaoui et Mohamed Bairi ont été condamnés à des peines de 3 ans de prison ferme.

M. S.

 


Lire la suite sur Algérie Patriotique.