Automobile

le gouvernement endosse 2 projets de décrets exécutifs



...

Le gouvernement a endossé mercredi, lors d'une réunion par visioconférence présidée par le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, deux projets de décrets exécutifs fixant les conditions et les modalités d’exercice de l’activité de construction de véhicules et de concessionnaires de véhicules neufs ainsi que les cahiers des charges y afférents. Un communiqué des services du Premier ministre précise que le projet de décret fixant les conditions et les modalités d’exercice de l’activité de construction de véhicules et le cahier des charges y afférent vise à "définir une nouvelle stratégie pour l’industrie de montage de véhicules en rupture avec l’approche rentière adoptée jusque-là, et qui a été préjudiciable aux ressources de l’Etat et aux intérêts des consommateurs". Le projet de décret fixant les conditions et les modalités d’exercice de l’activité de concessionnaires de véhicules neufs et les cahiers des charges y afférents, introduit, pour sa part, "de nouvelles mesures visant à instaurer plus de rigueur dans l’opération d’octroi de l’agrément pour l’exercice de l’activité de concessionnaire notamment celles visant à protéger plus efficacement le consommateur". La protection du consommateur se fera par "la mise à sa disposition d’un produit fiable sur le plan technique et de sécurité" tout en limitant l’incidence de ces importations (de véhicules) sur les ressources en devise du pays, soutient le communiqué. Les deux projets de décrets exécutifs ont été présentés par le ministre de l'Industrie lors de cette réunion. 2 marchés approuvés pour la sécurisation de l’approvisionnement à Oran Le gouvernement a donné, mercredi, son accord préalable à deux projets de marchés de gré à gré simples pour la sécurisation de l’approvisionnement en AEP (Alimentation en eau potable) de la population d’Oran. "Conformément au code des marchés publics et des délégations de service public, le gouvernement a donné son accord préalable pour la passation de deux (02) projets de marchés, selon le mode de gré à gré simple, pour la réalisation et le suivi des travaux de raccordement de la station de dessalement d’eau de mer de MAGTAA, au réservoir de capacité de 50.000 m? d’Arbaa, dans la wilaya d’Oran". Ce projet qui "vient répondre à un besoin urgent et essentiel de la population des wilayas d’Oran, Relizane, Mascara, Tiaret et Mostaganem dont la réalisation ne peut s’accommoder de la procédure d’appel d’offre habituel" est appelé, poursuit le communiqué, a être confié à l’entreprise publique SOGERHWIT pour la réalisation et à l’organisme public de contrôle technique de la construction hydraulique CTH, pour le suivi et le contrôle technique des travaux. La concrétisation de ce projet qui s’inscrit dans le cadre des engagements et mesures urgentes décidées par les pouvoirs publics pour la sécurisation de l’AEP de toute la population au niveau national, permet de combler le déficit quotidien en matière d’alimentation en eau potable de la population dans certaines wilayas de l’Ouest du pays, conclut le communiqué. Les deux projets de marchés de gré à gré simples ont fait l'objet d'une communication du ministre des Ressources en Eau lors de cette réunion. Création d’une école des sciences et technologies de l’informatique à Bejaïa Un projet de décret exécutif portant création d’une école supérieure en sciences et technologies de l’informatique à Bejaïa a été adopté par le Gouvernement. Lors d'une rencontre présidée mercredi par visioconférence par le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, le Gouvernement a entendu une communication du ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique sur ce projet, qui est régi par les dispositions du décret exécutif n 16-176 du 9 Ramadhan 1437 correspondant au 14 juin 2016 fixant le statut-type de l’école supérieure. Cette école supérieure vient "s’ajouter et enrichir le réseau des écoles nationales d’enseignement supérieur qui constituent, dans leur site d’implantation, autant de centres d’attraction et de développement technologique et économique avec l’ambition de faire émerger des pôles d’excellence régionaux par la formation d’un capital humain hautement qualifié", souligne le communiqué. La formation dans ce domaine est également assurée, selon la même source, par l’Ecole nationale supérieure d'informatique (ENSI) d’Alger et l’Ecole supérieure en informatique (ESI) de Sidi Bel Abbes, mais il a été constaté, note la même source, "un déséquilibre de l’offre de formation par rapport aux besoins nationaux dans les spécialités de l’informatique, du numérique et de l’internet". "Cette école, qui est implantée au niveau du pôle universitaire d’Amizour, dans la wilaya de Bejaïa, dispose de toutes les infrastructures nécessaires ainsi que des moyens matériels et pédagogiques", ajoute la source, qui signale que l'Ecole est "opérationnelle pour accueillir les étudiants à la prochaine rentrée universitaire". National


Lire la suite sur Radio Algérienne.

Find cheap hotels
Publier des annonces gratuites

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie
Babalweb Annonces Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites