MOSTAGANEM

Appel à la diversification des activités du tourisme



...

À la veille de la journée mondiale du tourisme, trois (03) nouvelles réalisations d’infrastructures hôtelières vont être réceptionnées, dans les prochains jours, s’ajoutant ainsi aux 34  Etablissements hôteliers existants, d’une capacité totale de 3957 lits et de 108.000 postes d’emploi à statut plus ou moins stable, a-t-on appris. Néanmoins, à Mostaganem l’esprit est encore polarisé sur l’hôtellerie en particulier alors que la mise en valeur des autres potentatialités touristiques dont recèle la Wilaya est absente de la politique locale du développement. N’est-il pas venu le moment de parler d’un « Tourisme durable » à Mostaganem car la nature et la biodiversité sont intimement liées d’autant plus qu’elles font partie  des potentialités naturelles de la wilaya. La journée de demain 27 Septembre 2020, est normalement dédiée au pouvoir d’un tourisme  qui est censé pouvoir générer des opportunités dans les zones rurales où vivre en harmonie avec la nature est important pour le développement ,) . A ce sujet, on pourrait bien essayer d’inclure la zone du Dahra, dans les régions de Sidi Lakhdar, Achâacha, Khadra et Ouled Boughalem, Mesra….N’a-t-on pas entendu  des journalistes et archéologues locaux parler à qui veut les entendre qu’il y a des « filons touristiques » à exploiter dans le cadre d’une politique touristique locale qui serait agressive et diversifiée. Encore une fois, le Tourisme ne se résume pas  en termes de nombre d’hôtels et leurs étoiles, de lits, de restaurants et de parkings dans un environnement où il n’y a pratiquement rien à voir à par la mer. Il est pénible de constater, chaque année, une fois la saison de l’Eté terminée avec la rentrée sociale, le tourisme mostaganémois entrer dans une phase d’hibernation  qui coûte cher à  la gestion des Etablissements hôteliers en la rendant difficile par le manque d’activités et des prix excessivement élevés et la suppression des postes d’emplois saisonniers. Bien que les Entreprise hôtelières existantes misent sur le développement d’activités récréatives, sportives ou extra professionnelles pour relever leur taux de rentabilisation, il n’est pas évident que cette orientation puisse suffire. Depuis quatre ans, à pareille époque, Mostaganem accueillait une cinquantaine de sportifs étrangers venus disputer dans des  compétitions de Tennis dans  un tournoi international d’une semaine organisé au niveau su stade de Salamandre, sauf pour cette année. Ce n’est pas assez évidemment et pour que ça aille dans la bonne direction, ne faut-il pas développer le tourisme diversifié vers les édifices religieux, historiques, folkloriques, gastronomiques, les arts et les musiques modernes que bédouines en plus des différentes poésies. Le secteur du tourisme avec celui de l’agriculture restent les priorités  fondamentales incontournables d’un développement intégré pour la wilaya de Mostaganem. Mais, ils seraient probablement à revoir ,en profondeur pour  apporter une réponse  honnête au besoin de plein emploi d’une abondante et jeune main d’œuvre disponible en plus de contribuer ,par effet d’entrainement, à valoriser d’autres activités.                  


Lire la suite sur Réflexion.

Find cheap hotels
Publier des annonces gratuites

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie
Babalweb Annonces Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites