MASCARA

Le logement social pose problème avec acuité



...

Avec l’arrivée prochaine de l’hiver, une saison qui s’annonce dure au vu des averses de l’automne et des vents violents qui ont secoué notre Wilaya durant la semaine écoulée, les demandeurs de logements commencent à s’inquiéter surtout depuis le départ de certains chefs de daïras et l’affectation d’autres. En effet,  la rumeur s’est répandue comme une trainée de poudre sur la place publique annonçant de prochaines révisions des listes, alors que d’autres chefs de daïras viennent juste d’arriver. Ces derniers ne connaissent pas la population ni la situation de chacun, c’est pourquoi, les gens craignent d’être victimes d’une nouvelle décision. En plus, la déclaration du Ministre de l’habitat et de l’Urbanisme  a mis le feu aux poudres, lorsqu’il a annoncé jeudi dernier à  Alger que son département Ministériel s’attelait à  l’examen du projet d’un texte réglementaire relatif au logement locatif public (LLP). Depuis, les sièges de daïras sont pris d’assaut par les demandeurs de logements à  la recherche de la moindre information. Les citoyens savent  que la nouvelle formule de logement est en cours d’examen après avoir fait l’objet d’une large concertation auprès des promoteurs immobiliers. On voit déjà qu’il n’est plus question de s’enrichir sur le dos de l’Etat par le fait de bénéficier d’un logement social puis le revendre et changer  de commune pour déposer un autre dossier, des procédés connus dans le milieu de l’octroi de logement. La formule nouvelle repose sur le principe d’octroi d’assiettes foncières aux promoteurs immobiliers pour la construction de projets de logements destinés à la location et une partie destinée à  la vente libre. Ladite formule annonce le Ministre, sera susceptible de réguler et de promouvoir le marché de l’immobilier locatif à des prix raisonnables. Les responsables locaux ont toujours affirmé devant le citoyen que l’Etat n’abandonnera pas le logement social,  Mme Rachida disait « le logement social devra lui aussi répondre à sa vocation et ne serait attribué qu’au profit des couches les plus défavorisées, pas aux propriétaires de voitures grosses cylindrées visibles en stationnement au niveau des cités habitées par des citoyens des couches précaires et puis cela, fera réduire le nombre de demandes ». Si Mohamed ajoute « La procédure de demande de logement doit changer, en effet, tout le monde peut fournir le dossier quel que soit le document demandé, les pièces nécessaires doivent circuler par les canaux administratifs sans que le citoyen le sache  et une enquête des services sécuritaires est plus qu’indispensable.


Lire la suite sur Réflexion.

Find cheap hotels
Publier des annonces gratuites

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie
Babalweb Annonces Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites