Krikou

Le projet d’amendement de la Constitution, un pacte de fidélité entre les générations



...

La ministre de la Solidarité, de la Famille et de la Condition de la femme, Mme Kaoutar Krikou, a considéré samedi à Jijel que le projet d’amendement de la Constitution "constitue un pacte de fidélité entre la génération de novembre et la génération actuelle." Intervenant lors d’une rencontre avec les acteurs de la société civile sur le projet d’amendement de la Constitution à la salle des expositions de la maison de la culture Omar Oussedik, la ministre a relevé que "les générations précédentes avaient combattu pour la libération du pays et la génération d’aujourd’hui est tenue de porter le flambeau et poursuivre le processus de construction en paraphant un pacte de fidélité basé sur une voie juste inspirée de la proclamation du premier novembre 1954 et traduisant le mouvement populaire authentique (Hirak)." Mme Krikou a invité les présents à la rencontre à voter en faveur du projet d'amendement de la Constitution qui représente "un départ sain et ferme vers la mise en œuvre des changements économiques et sociaux voulus et vers la construction d'une nouvelle Algérie axée sur une démocratie participative dans la gestion des affaires publiques du pays." La ministre a ajouté que le projet d’amendement de la Constitution "instaure et réactive plusieurs organismes et institutions aptes à garantir ce départ sain et ferme vers la concrétisation de la justice sociale et l’égalité devant la loi", au travers de l’autorité indépendante des élections qui était une revendication populaire, en plus du tribunal constitutionnel et la Cour des comptes qui recouvre, a-t-elle souligné, son pouvoir de post-contrôle de l’usage de l’argent de l’Etat. Le projet d’amendement de la Constitution, a ajouté la ministre, reflète fidèlement "la satisfaction des revendications populaires en réduisant les écarts sociaux et en œuvrant à bâtir une économie solide et compétitive par l’encouragement des initiatives des jeunes et la consolidation des efforts et du rôle de la société civile dans la gestion des affaires publiques." Le projet d’amendement de la Constitution n’a pas omis de souligner le rôle de la famille dans la protection de l’enfance, la promotion de la femme et l’insertion des catégories défavorisées dans la société et la vie professionnelle, a considéré Mme Krikou. La ministre a appelé, au terme de son allocution, les associations participantes à la rencontre à se mobiliser pour assurer la réussite du référendum et voter "oui" pour le projet d’amendement de la Constitution. NationalPolitique


Lire la suite sur Radio Algérienne.

Find cheap hotels
Publier des annonces gratuites

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie
Babalweb Annonces Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites