Sud-ouest

efficacité de la stratégie nationale de lutte anti-drogue



...

Les saisies de drogues et stupéfiants et le démantèlement de réseaux nationaux et internationaux de narcotrafiquants, qui se sont multipliés ces derniers mois à travers le Sud-Ouest du pays, notamment les zones frontalières des wilayas de Bechar, Tindouf et Naâma, reflètent "l’efficacité de la stratégie nationale de lutte antidrogue", ont affirmé jeudi des responsables à la sureté de wilaya et la direction régionale des douanes algériennes à Bechar. Le démantèlement récemment de trois (3) réseaux de quatorze (14) narcotrafiquants, dont deux (2) femmes, et la saisie de plus de deux (2) quintaux de kif traité, est "une preuve que la stratégie nationale de lutte anti-drogue porte ses fruits et prouve la maitrise des techniques de renseignements et de recherches des différentes unités chargées de la lutte contre ces réseaux criminels", a déclaré l’officier responsable de la cellule de communication et des relations générales de la sureté de wilaya. Le lieutenant Mahfoud Makboul a précisé, à ce titre, que "le plan mis en place par la direction générale de la sureté nationale (DGSN), dans le cadre de la stratégie de la lutte et de prévention contre la drogue, et mise en œuvre avec la contribution de tous les secteurs et les ministères concernés, en plus des services compétents de l’Armée nationale populaire (ANP), de la Gendarmerie nationale, des douanes et de la société civile, repose sur deux aspects essentiels, une action dissuasive et une autre préventive". "Ces actions sont basées en partie sur des méthodes de sensibilisation et d’orientation en faveur des citoyens notamment les personnes vulnérables en milieu ouvert", a-t-il ajouté. Abondant dans le même sens, les responsables de la sous-direction de l’informatique et de la communication de la direction régionale des Douanes, ont assuré que l’accent est mis sur les efforts des différentes brigades polyvalentes de ce corps concernant le suivi de la lutte contre les réseaux de trafiquants de drogue et autres contrebandiers a travers les vastes étendues désertiques des frontières du Sud-ouest, même en cette période de pandémie du Covid.19. Les efforts des douaniers ont permis de saisir récemment à Tindouf une quantité de plus de 16 kg de cocaïne et 182.732 comprimés de psychotropes, soigneusement dissimulés dans un véhicule et que les présumés narcotrafiquants voulaient introduire dans le pays, ont-ils fait savoir. Cette importante saisie a été effectuée avec la contribution de l’ANP et la Gendarmerie nationale qui ne lésinent pas sur les moyens pour apporter aides et assistance aux brigades douanières, au titre de la lutte antidrogue a travers le sud-ouest, notamment ses zones frontalières, a ajouté la source. La saisie de plus 8 tonnes de kif traité durant la période allant de janvier à octobre 2020, notamment à travers les régions frontalières de la wilaya de Naâma, démontrant une fois de plus le changement des zones de passage de cette drogue aux frontières algériennes, ont été effectuées avec l’appui aussi de l’ANP et de la Gendarmerie nationale, dans le cadre de la stratégie nationale de lutte contre les réseaux de trafiquants de drogue activant à travers les zones frontalières du Sud-ouest même en cette période de pandémie du Covid.19, selon les mêmes services douaniers. NationalSociété


Lire la suite sur Radio Algérienne.

Find cheap hotels
Publier des annonces gratuites

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie
Babalweb Annonces Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites