L’espace aérien du Sahara Occidental déconseillé aux compagnies aériennes



...

Le centre de sécurité aérienne, JACDEC, qui signifie Jet Airliner Crash Data Evaluation Center, et qui fournit une analyse globale de la sécurité de l'aviation commerciale depuis 1989, a mis en garde les compagnies aériennes contre les risques du survol du Sahara Occidental en guerre. Sur son compte twitter, le JACDEC appelle les opérateurs à la prudence, particulièrement lors du survol du Sahara Occidental. ‘’Les opérateurs doivent exercer une prudence particulière pendant les opérations de FLT au Sahara ouest dans le cadre de FIR Canarias. Il est recommandé d'éviter les survols aux niveaux FLT BLW FL200 sur les routes suivantes: UY601, UN728 ET UT975’’, lit-on sur l’annonce de ce centre de sécurité aérienne. Cette mise en garde du JACDEC fait suite aux hostilités qui ont repris entre l’Armée de libération sahraouie et les forces d’occupation marocaines.  Le Maroc a mené le 3 novembre dernier une agression militaire dans la région d’El Guerguerat, au sud ouest du Sahara Occidental, où des Sahraouis civils manifestaient pacifiquement depuis le 21 octobre pour réclamer la fermeture définitive de la brèche illégale créée dans le mur de sable érigé par l’occupant marocain, a-t-on confirmé auprès de sources sahraouies. L'agression est une violation de l'accord de cessez-le-feu conclu en 1991. L'agence sahraouie SPS a rapporté que les forces marocaines ont ouvert trois brèches dans la région d’El Guerguerat, où ils ont mené l'agression contre les civils sahraouis. Le lendemain,  le Président sahraoui, Brahim Ghali, avait annoncé officiellement dans un décret présidentiel, la fin de l'engagement au cessez-le-feu signé entre le Front Polisario et le Royaume du Maroc en 1991, suite à l'agression marocaine dans la région d'El-Guerguerat, rapporte l'Agence de presse sahraouie (SPS). Le Président Ghali, Chef suprême des forces armées, a indiqué que cette décision a été prise "après que le Royaume du Maroc a violé l'accord de cessez-le-feu en attaquant, le 13 novembre 2020, des civils qui manifestaient pacifiquement devant la brèche illégale d'El-Guerguerat, et ouvrant trois autres brèches dans le mur militaire marocain en violation flagrante de l'accord militaire n°1 signé entre le Front Polisario et le Royaume du Maroc, sous la supervision des Nations Unies". Concernant la sécurité aérienne au-dessus du Sahara Occidental, il est à noter que les fondateurs allemands du JACDEC, Jan-Arwed Richter et Christian Wolf ont écrit un certain nombre de livres sur les accidents d'aviation.


Lire la suite sur Réflexion.

Find cheap hotels
Publier des annonces gratuites

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie
Babalweb Annonces Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites