Nekkaz demande à Zeghmati de le remettre en liberté



...

En détention depuis le 4 décembre 2019 à la prison de Koléa dans la wilaya de Tipaza, Rachid Nekkaz a adressé,  mardi 1er décembre, une lettre au ministre de la justice Belkacem Zeghmati. Le détenu Rachid Nekkaz estime dans sa lettre qu’il a été victime d’une injustice flagrante. En effet,   dans les détails, Rachid Nekkaz explique : « lors de ma demande de mise en liberté, un juge de le chambre d’accusation de le cour d’Alger a violé la loi, notamment l’article 128 de code de procédure pénale qui interdit de prolonger un mandat de dépôt de façon rétroactive avec 24 heures de retard ». « Le renouvellement de ma détention provisoire devait avoir lieu dans un délai de quatre mois à partir de la date de mon incarcération le 4 décembre 2019. Ce mandat de dépôt de renouvellement a été signé le 05 avril 2020 alors qu’il aurait dû être signé le 04 avril 2020 », a-t-il encore précisé. « Je vous demande de faire annuler la décision illégale et infondée » a-t-il lancé à l’adresse de Zeghmati. Rachid Nekkaz a enfin souligné qu’il souhaite que sa  remise en liberté soit ordonnée immédiatement par le ministère pour vice de procédure.


Lire la suite sur Réflexion.

Find cheap hotels
Publier des annonces gratuites

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie
Babalweb Annonces Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites